Retour de Global Voice : l’Acson tire la sonnette d’alarme.

L’Amicale des cadres de la Sonatel (Acson) avertit les Sénégalais sur la possible augmentation du coût des appels nationaux et internationaux. Elle l’a fait savoir lors de sa conférence de presse hier.



Retour de Global Voice : l’Acson tire la sonnette d’alarme.
 «Avec le come-back de Global Voice group(Gvg), une hausse des appels entrant nationaux et internationaux sera inévitable », a averti Demba Diarra Mbodji, président l’Acson, pour alerter l’opinion sur une probable hausse du prix de la communication et pour apporter des clarifications sur certains sujets. «C’est du domaine du possible, poursuit-il, Global Voice est déjà sur place et avec son arrivée, le risque de connaitre une augmentation car, il nous faudra nous ajuster en conséquence».

Son collègue M. Aidara est du même avis : «Nous ne serons pas d’accord avec Macky Sall car, nous ne pouvons pas accepter de lui ce que nous avons refusé à Abdoulaye Wade. Nous ne sommes pas contre le contrôle, mais nous souhaitons que cela se fasse dans un cadre réglementaire», déclare-t-il. M. Aidara par ailleurs responsable du personnel de la Sonatel préconise les chemins à suivre pour exercer ce contrôle : «Nous ne voulons pas d’un contrôle permanent, car seul le contrôle ponctuel est permis. Nous devons nous battre sur des politiques nationales et cesser la politique politicienne, car la Sonatel verse plus de 250 milliards par an à l’Etat en terme de taxes et de dividendes».

Ousmane Demba Kane

Mercredi 8 Avril 2015 - 15:28



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter