Retour sur terre

L'équipe de France a confirmé ses progrès ce mardi, mais a dû subir la loi d'une Espagne qui a su exploiter ses points faibles (0-1). Réduits à dix en fin de match suite à l'expulsion de Pogba, les hommes de Didier Deschamps perdent la première place du groupe I.



Retour sur terre
La route menant au Brésil est longue et semée d'embûches. Si certains s'y voyaient déjà après avoir pris deux longueurs d'avance sur l'Espagne au classement vendredi, la Roja les a ramenés à la réalité ce mardi (0-1). L'équipe de France a beau s'être montrée bien au-dessus du niveau affiché il y a neuf mois lors de l'Euro, achevé en quarts face au même adversaire (0-2), il lui a manqué ce soupçon de réussite qui lui avait permis de ramener un point de Madrid en octobre dernier (1-1). Leader offensif des Bleus, Franck Ribéry aurait pu libérer le Stade de France juste avant la pause, mais a buté sur un Victor Valdés décisif... A l'inverse, Hugo Lloris a clairement manqué de chance sur la reprise à bout portant de Pedro, qu'il a failli repousser en deux temps (58e).

Pogba, excellent puis exclu

Face à la maîtrise technique espagnole, les Bleus n'ont pas démérité, mais ont manqué de réalisme dans les zones de vérité. Coupables sur l'action du but espagnol, Christophe Jallet et Patrice Evra ont manqué d'impact durant toute la partie. Quant à Karim Benzema, s'il s'est montré disponible, il est loin d'avoir fait taire ses détracteurs en passant le seuil des 1 000 minutes sans but en équipe nationale. A l'inverse, les jeunes ont tenu la baraque. Pour leur deuxième sélection, Raphaël Varane et Paul Pogba ont encore répondu présents. Malgré son expulsion suite à deux cartons jaunes en deux minutes, le Turinois a clairement été l'un des meilleurs Français sur le terrain, ratissant les ballons et aérant le jeu pour lancer les attaques. Prometteur. Mais pour lui comme pour les autres, la route qui mène au Brésil est encore bien longue.

Francefootball

Mercredi 27 Mars 2013 - 01:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter