Retour tonitruant de Wade: Macky Sall convoque une réunion de crise au palais




Apparemment, la venue de Wade ne laisse pas indifférent le gouvernement. Contrairement à ce que les Apéristes veulent faire croire aux Sénégalais, l’Etat prend très au sérieux le retour de Me Wade.
Le samedi dernier, le chef de l’Etat a convoqué une réunion de crise au palais de la République. Beaucoup de ministres et de hautes responsables à leur tête le premier ministre Aminata Touré était présent à cette rencontre d’urgent.


L’ordre du jour : stratégie de riposte face à Wade, livre le journal "l'as". Il semble que Macky a rappelé à ses lieutenants que force doit rester à la loi, que l’ordre doit régner et qu’aucun trouble ne sera toléré. Cette réunion de crise se déroulait au lendemain de l’arrivé de Wade qui a drainé des foules entre l’aéroport et la permanence de son partie. Elle intervient aussi au moment où le Secrétaire général du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) qui  annonce une série de visites auprès des familles religieuses du Sénégal.


Réagissant aux attaques du père du célèbre détenu de la Maison d’Arrêt et de Correction (MAC) de Rebeuss, le ministre de l’Environnement et du Développement durable, Mor Ngom a été le premier à monter au créneau. Ce, pour prévenir Wade que la traque déclenchée contre son fils Karim ira jusqu’à son terme et que le jour du procès les Sénégalais seront surpris. Avant que l’ancien porte-parole du président Sall, Abou Abel Thiam, président du collègue des délégués à l’Agence de Régulation des Télécommunications et des Postes (ARTP) qui signifiait à Wade : «Nous avons parfaitement décrypté son message, il est dans la séduction, dans l’appel à la division et l’Etat sera là pour faire face à lui et à quiconque s’amusera à ce jeu dangereux pour nos Institutions. S’il n’arrête pas, l’Etat sera là pour l’arrêter dans tous les sens du terme ».

Ibrahima Badiane

Lundi 28 Avril 2014 - 12:11



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter