Retrait de l’exécutif : Me Sidiki Kaba répond à l’UMS et convoque la Constitution



Retrait de l’exécutif : Me Sidiki Kaba répond à l’UMS et convoque la Constitution
Me Sidiki Kaba n’a pas raté l’occasion de la cérémonie de clôture de la huitième session de formation des acteurs de la justice en matière de criminalité organisée et du terrorisme pour répondre au Conseil Supérieur de la Magistrature (CSM) qui ne veut plus de l’exécutif notamment le président de la République et le ministre de la Justice à la tête de l’instance.

Le ministre de la Justice qui cite la Constitution, exprime que ce souhait de l’UMS se heurte à la charte fondamentale. «Le Sénégal a une Constitution, cette Constitution donne des prérogatives au président de la République de présider le Conseil Supérieur de la Magistrature (CSM), c’est le président du CSM, c’est la Constitution sénégalaise qui le dit», réplique Me Sidiki Kaba.

La tutelle de marteler qu’«en ce qui concerne tous les manquements que l’on peut constater dans le fonctionnement de la Justice, c’est le Conseil de discipline et ce conseil est présidé par des magistrats». 


Vendredi 15 Juillet 2016 - 20:40



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter