Retrait de son permis d’exploitation : Sénégal Airlines au bord du gouffre

L’Agence nationale de l’aviation civile et de la météorologie (Anacim) plonge Sénégal Airlines, dans les abîmes. La compagnie aérienne, avec un déficit financier de 70 milliards de FCFa, des arriérés de salaires, entre autres, s’est vue retirée son permis d’exploitation, sans lequel ses appareils ne peuvent plus décoller.



Retrait de son permis d’exploitation : Sénégal Airlines au bord du gouffre
Sénégal Airlines risque de ne pas se relever du coup que lui a porté l’Agence nationale de l’aviation civile et de la météorologie (Anacim). Cette dernière l’a littéralement démolie en obligeant ses appareils à rester clouer au sol avec le retrait de son permis d’exploitation aérienne (Pea).

Cette décision découle, selon des sources de l’As,  du non renouvellement de ce document devant l’agence : «sans ce document qui n’a pas été renouvelé apparemment par les autorités de Sénégal Airlines, la compagnie n’a plus le droit d’opérer des vols».

Et depuis la fin du mois de mars, Sénégal Airlines n’opère plus à partir du tarmac de l’aéroport Léopold Sédar Senghor pour desservir les seules destinations qu’elle arrivait encore à assurer, à savoir Ziguinchor, Bissau et Praia.

Il faut dire que cette décision est un nouveau clou dans le cercueil de la compagnie aérienne car, elle traîne déjà un déficit de 70 milliards de francs Cfa, en plus des 4 mois d’arriérés de salaires qu’elle doit à ses employés.
 
 
 
 
 

Ousmane Demba Kane

Vendredi 8 Avril 2016 - 09:28



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter