Retrait des enfants de la rue : l’Etat refuse de plier face aux maîtres coraniques

C’est peu de le dire, des maîtres coraniques n’adhèrent pas au projet de retrait d’urgence des enfants de la rue. En ordre de bataille, ils ont décidé à venir à bout de cette mesure. C’est ainsi qu’un récital de Coran est prévu ce vendredi. Une situation qui ne laisse pas insensible le Directeur de la protection des droits de l’enfance et des groupes vulnérables qui pilote le projet. Niokhobaye Diouf se veut clair : « Tout le monde a fini par comprendre que les enfants sont dans une situation précaire et pour cela, on ne peut pas demander une autorisation à des gens pour sauver ces enfants… ».





Jeudi 14 Juillet 2016 - 09:35



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter