Retrait des enfants de la rue : les familles bénéficieront désormais d’une bourse familiale

Le retrait des enfants de la rue se poursuit sans fanfares, ni trompettes. C’est ce qu’a soutenu Niokhobaye Diouf, le directeur de la Protection des droits de l’enfance qui se prononçait sur la question en marge de la Revue sur la vulnérabilité de la protection de l’enfant. Selon lui, les familles de ces enfants vont avoir droit à des bourses familiales.



Retrait des enfants de la rue : les familles bénéficieront désormais d’une bourse familiale
«C’est un travail qui ne va pas se faire en un jour. Depuis la mesure prise par le chef de l’Etat le 22 juin, nous sommes descendus sans cesse sur le terrain pour procéder à des opérations d’identification, de retrait, de prise en charge, mais aussi de retour des enfants », a indiqué Niokhobaye Diouf.

Le travail de ses services a apparemment payé puisque, informe M. Diouf, «aujourd’hui, nous en sommes à 57 sorties. Ce qui veut dire que tous les mois, nous faisons 13 à 15 sorties depuis 5 mois, et nous avons  procédé à 3 retours d’enfants dans la sous-région ».

Selon lui, «plus de 300 enfants ont déjà été retournés. Sur 1186 enfants, les 700 ont été retournés à l’intérieur du pays, le reste en Guinée Bissau, au Mali, et en République de Guinée ».

Mais, ces retraits ne concernent pas seulement Dakar, a informé le directeur de la Protection des droits de l’enfance. Avant de faire savoir que les maîtres coraniques ont bénéficié d’accompagnement de l’Etat, et que les familles concernées auront droit, grâce à la décision du chef de l’Etat, à une bourse familiale.

Ce projet va se chiffrer à 2 milliards FCFA pour la région de Dakar, contre 14 milliards FCFA pour le reste du pays

Ousmane Demba Kane

Mercredi 14 Décembre 2016 - 17:47



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter