Retrouvailles du MFDC à Ziguinchor



Le groupe rebelle Mouvement des Forces Démocratiques de Casamance MFDC s'est réuni lundi à Ziguinchor dans le sud du Sénégal.

Le groupe rebelle divisé en plusieurs factions tente de se redynamiser en vue de relancer les négociations avec les autorités sénégalaises.

Depuis 10 ans, il n'y a plus eu de discussions entre les rebelles et le gouvernement du Sénégal.
La rencontre a duré toute la journée de dimanche d'après les journalistes basés à Ziguinchor contactés par la BBC.

Les organisateurs affirment que certaines factions dites majeures du mouvement rebelle étaient représentées à l'instar de celle de Salif Sadio du Front Nord et de César Atoute Badiate qui dirige celui du Sud.

Pour Omar Ampouye Bodiang qui se présente comme chargé de mission et responsable du rapprochement de toutes les factions, cette rencontre a été un succès
Plusieurs tentatives de réconciliation entre frères ennemis du groupe rebelle aujourd'hui morcelé ont toutes échoué.

Selon lui, la volonté d'aller vers la paix a gagné tous les esprits.

Mais certains experts soulignent que la chute de Yahya Jammeh, l'ancien président de la Gambie, considéré comme l'un des parrains de la rébellion casamançaise, pourrait expliquer l'accélération des efforts vers la réconciliation.

Le MDFC d'abord parti politique crée en 1947 est devenu à la suite d'une insurrection dans les années 1980, un mouvement irrédentiste sous l'impulsion du feu l'abbé Diamacoune Senghor.

Le groupe a alors pris les armes pour lutter contre le pouvoir sénégalais, accusé d'avoir délaissé et marginalisé leur région.

bbc Afrique

Mercredi 1 Mars 2017 - 14:14



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter