Réunion d’hier de Mankoo: les zones d’ombre de la conférence



Réunion d’hier de Mankoo: les zones d’ombre de la conférence
Qu’est-ce qui s’est réellement passé lors de la réunion de Mankoo Taxawu Senegaal qui devait servir à désigner la tête de liste ? Cette question est d’autant plus pertinente que les ténors ne s‘accordent pas sur le compte-rendu de la réunion.

En effet, si l’on en croit Mamadou Diop Decroix qui s’est exprimé à travers sa page Facebook, la rencontre de ce dimanche 28 mai 2017 s'est terminée le plus normalement du monde avec mission pour le coordonnateur de convoquer la plénière des leaders ce lundi 29 pour un compte-rendu des discussions autour de la tête de liste. Personne n'a boudé et personne n'a boycotté ».

Revenant sur le déroulement des discussions, le Coordonnateur du Fpdr indique que : «les prises de parole se sont présentées ainsi : Sur les dix (10) membres présents, quatre (4) se sont prononcés en faveur d'Oumar Sarr comme tête de liste, un (1) a maintenu sa candidature à la tête de liste, un (1) a décidé de ne pas prendre position pour l'un ni pour l'autre, deux (2) se sont prononcés pour Khalifa Sall et les deux (2) facilitateurs n'ont pas exprimé publiquement leur choix. Voilà exactement ce qui s'est passé. Encore une fois, dans ce genre de situations on ne vote pas, on recherche le consensus».

Mais du côté du Parti démocratique sénégalais (Pds), c’est une version différente qui a été servie. Car, explique le communiqué des libéraux qui est parvenu à la rédaction de Pressafrik, après les discussions les assistants à la rencontre ont procédé à un vote.

Et, à l'issue de ce vote, les différents protagonistes à savoir Oumar Sarr a obtenu 4 voix, Khalifa Sall, 4 voies, et Serigne Mansour Djamil une voix.

Ousmane Demba Kane

Lundi 29 Mai 2017 - 11:07



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter