Réunion de crise à Guédiawaye : Malick Gackou opte pour le silence et impose l'omerta à ses proches



La réunion de bureau convoquée hier par Malick Gackou dans un contexte politique tendu où l'Alliance des Forces du Progrés (AFP) est secouée par un malaise profond né de la décision de son secrétaire général, Moustapha Niasse, de soutenir Macky Sall en 2017, n'aura été qu'un coup d'épée dans l'eau.
 
 
Au sortir de cette rencontre qui n'a duré que dix minutes, ses lieutenants avaient le moral dans les chaussettes. A peine arrivé dans la salle où se tenait la réunion, Malick Gackou a pris la parole pour apaiser ses militants très remontés contre Moustapha Niasse qu'ils accusent de vouloir freiner l'élan politique de leur mentor. Il a également demandé aux responsables progressistes du département de Guédiawaye de raisonner les jeunes de la banlieue qui étaient sur le pied de guerre afin qu'ils rangent l'épée dans la paix du fourreau. L'ancien ministre du Commerce a interdit aux différents responsables toute prise de parole publique dans les médias et les a invités de rentrer dans les rangs. Loin de se dresser contre son mentor, Malick Gackou est en train de se concerter avec d’autres leader du parti progressiste.


Les prochains jours, seront décisifs selon les proches du n°2 de l'AFP qui parlent de "silence stratégique" dans les colonnes du journal "l'as".  


Samedi 15 Mars 2014 - 10:24



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter