Réunion du Comité directeur du Pds : La poire coupée en deux

La réunion du Comité directeur du parti démocratique s’est tenue cette nuit et beaucoup de questions ont été traité. Mais le constat est que, même s’il confirme la convocation des frondeurs avec Modou Diagne Fada à sa tête, force est de croire que ce dernier a obtenu satisfaction sur quelques points.



Réunion du Comité directeur du Pds : La poire coupée en deux
«La commission de discipline du Pds va convoquer et  entendre toutes les personnes qui sont soupçonnées d’être impliquées dans des faits de corruption ou qui sont en rupture avec le parti ou qui sont dans des activités fractionnelles qui sabotent l’image du parti», a déclaré Babacar Gaye qui lisait la résolution du Comité directeur.

Des décisions allant dans le sens des revendications de Modou Diagne Fada ont été prises aussi : «Des réformes mineures mais importantes vont être opérées demain ou après-demain concernant la structuration même du parti, avec des pôles nouveau qui seront créés et pour renforcer l’efficacité du parti», a déclaré Babacar Gaye, porte-parole du Pds. Et de poursuivre 

Ces réformes vont impliquer : «Une nomination  d’un grand nombre de secrétaires nationaux, à qui seront confiés des responsabilités dans diverses domaines spécifiques telles que la santé…mais aussi des domines qui sont liées à la gestion politique du parti et qui vont avoir des relais dans toutes les structures du parti, au niveau le plus large possible, surtout au niveau des départements et section».

Le secrétaire national a réaffirmé la prééminence du coordinateur pour ma prise en charges de ces missions qui seront confiées aux secrétaires nationaux qui rendront compte tous les mois par un rapport des activités qu’ils mènent. On a aussi évoqué aussi les questions des inscriptions sur les listes électorales et le secrétaire général national a demandé aux jeunes.

Sur l’avenir de leur parti, l’ancien président du Conseil régional de Kaffrine déclare : « La Fédération nationale des cadres libéraux a rendu compte de leur réunion d’hier. Ils ont signé une résolution, après avoir apprécié la situation du parti. Les cadres du parti réaffirment au moins trois choses d’abord que Karim Maissa Wade reste le candidat du Parti démocratique sénégalais. Ensuite, Me Abdoulaye Wade reste secrétaire général national du parti jusqu’après les élections qui seront organisées, si c’est le cas en 2017. La résolution a été votée dans les conditions d’un consensus large avec tous les cadres qui étaient présents. Pour la Fncl, la question qui agite, qui a agité ou qui continue d’agiter le Pds es  est une question définitivement close et le parti a décidé de commettre des avocats dans leur lutte pour soutenir les sinistrés qui ont vu leur maison détruit par le gouvernement.»

Ousmane Demba Kane

Vendredi 12 Juin 2015 - 00:46



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter