Révélations de l’ancien président de l’IAAF : Lamine Diack mouille l’opposition sénégalaise

Lamine Diack, l’ancien président de la Fédération internationale de basket (IAAF) a fait de grosses révélations. En effet passé aux aveux dans l’affaire de blanchiment d’argent aggravée, Lamine Diack aurait révélé aux enquêteurs que l’opposition Sénégalaise, en 2012, avait bénéficié des largesses de la Russie pour battre campagne.



Lamine Diack, l’ancien président de l’instance mondiale de basket a révélé que la Russie a largement contribué à la campagne présidentielle de l’opposition sénégalaise en 2012 : «Il fallait à cette période gagner la “bataille de Dakar”, c’est-à-dire renverser le pouvoir en place dans mon pays, le Sénégal. (…) J’avais donc besoin de financements pour louer les véhicules, des salles de meetings, pour fabriquer des tracts dans tous les villages et tous les quartiers de la ville. M. Balakhnichev [président de l’ARAF, la Fédération russe d’athlétisme] faisait partie de l’équipe Poutine et à ce moment il y avait ces problèmes de suspension des athlètes russes à quelques mois des championnats du monde en Russie. Nous nous sommes entendus, la Russie a financé. C’est Balakhnichev qui a organisé tout ça», a-t-il expliqué aux enquêteurs.

Ces propos rapportés par le journal Le Monde dans sa parution de ce vendredi, constituent une bombe à retardement. Car si cela est avéré, la question que l’on devrait se poser c’est qui sont ceux qui ont eu à bénéficier de l’argent des Russes ; et quelles sont les garanties qu’ils leur ont données ?

Ousmane Demba Kane

Vendredi 18 Décembre 2015 - 13:33



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter