Révélations sur les terroristes présumés: au commencement une affaire de faux billets au Niger et Boko Haram

L'arrestation de l'Imam Alioune Badara Ndao de Kaolack par la Section de Recherches de la gendarmerie suivie de l'interpellation d'un autre individu et de deux femmes n'est pas fortuite. Au contraire, toutes ces personnes sont liées à un Sénégalais du nom de Soumaré intercepté par les autorités nigériennes.



Révélations sur les terroristes présumés: au commencement une affaire de faux billets au Niger et Boko Haram
Contrairement à celui de Kolda, l'Imam de Kaolack n'a pas été arrêté pour un sermon et ses complices présumés ne sont pas entre les mains des gendarmes pour rien. Selon les informations de "Libération", Alioune Badara Ndao a été fortmellement mis en cause pour des liaisons réelles avec le mouvement terroriste Boko Haram. Et plus précisément avec un de ses membres, un Sénégalais du nom de Soumaré. Ce dernier a été tout récemment arrêté à Niamey (Niger) avec une quantité importante de faux billets. 


Les recherches des autorités nigériennes ont permis d'attester que Soumaré était un pion de Boko Haram chargé de trouver des ressources financières pour l'organisation terroriste. Il se trouve que l'Imam Alioune Badara Ndao a été identifié comme un contact de Soumaré. 


Jeudi 29 Octobre 2015 - 08:06



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter