Révocation - Rebondissement dans le dossier: Ousmane Sonko éconduit un huissier envoyé par Cheikh Ahmed Tidiane BA



«Thiey la République émergente », ironise d’emblée le désormais ex-Inspecteur des Impôts. Et d’ajouter : «Hier, je faisais observer à la presse la bizarrerie consistant au fait que jusqu'à ce jour je n'avais pas reçu l'acte individuel me concernant qu'est le décret de révocation. Ce matin à 8 heures, un huissier envoyé par Cheikh Ahmed Tidiane BA, administrateur politique de la DGID (Direction des Impôts et Domaines), s'est présenté à mon domicile pour me signifier ledit document».

«Je l'ai éconduit pour deux raisons», précise le patron de PASTEF / Les Patriotes. Avant d’expliquer ses raisons: «Comme destinataire principal on ne peut pas me signifier une copie, à peine lisible, d'un acte administratif individuel me faisant grief » et «il n'est pas l'autorité compétente pour faire cette signification (et non notification) en lieu et place des services de la présidence de la République».
«D'ailleurs, ceux-ci n'ont-ils pas violé l'obligation de discrétion professionnelle en faisant une large diffusion à la presse de ce document ?», attaque Ousmane Sonko. 


Jeudi 1 Septembre 2016 - 10:54



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter