(Revue de presse du jeudi 08 décembre 2016) Aibd : Ouverture en décembre 2017



(Revue de presse du jeudi 08 décembre 2016) Aibd : Ouverture en décembre 2017
Commençons sur les questions économiques pour ce tour d’horizon de la presse du jour.  Le SOLEIL qui reprend le communiqué du Conseil des ministres d’hier informe que le chef de l’Etat a rappelé au gouvernement que la création et l’installation du Comité d’Orientation Stratégique du Pétrole et du Gaz (Cos Petro-Gaz) procède de sa volonté d’assurer dans la transparence, un management performant des importantes découvertes de gisements de pétrole et de gaz. Un projet de loi d’orientation sera adopté, encadrant la gestion et les modalités de répartition des ressources financières issues de l’exploitation des ressources tirées du sous-sol.

Pour les transports aériens, l’AS  reprenant les propos du ministre du Tourisme et des Transports aériens, annonce la fin des travaux de l’Aéroport international Blaise Diagne de Diass en avril 2017. Maïmouna Ndoye Seck qui était face aux députés pour le vote de son budget explique que « compte tenu des tests de calibrages, du transfert des activités et des essais à vide à réaliser par l’Oaci et l’Asecna, l’ouverture est prévue au plus tard en décembre 2017 ». Par ailleurs dans le SOLEIL, on précise que « la compagnie Air Sénégal SA démarrera avec 5 appareils dès le second semestre 2017 ».

A la UNE du journal ENQUETE c’est Youssou Ndour qui défend le bilan du président Macky Sall. Selon l’artiste, l’homme d’affaire et homme politique, « le bilan du président de la République est de loin positif. Cependant, il ne faut pas que nous dormions sur nos lauriers ». L’artiste parle de la relance de l’économie qui affiche en 2016 une croissance de 6% et le cap va se maintenir avec une progression en 2017. Youssou Ndour est aussi dans l’OBS où il révèle « les secrets de sa success-story aux étudiants de Dakar » lors d’une rencontre à l’Ucad.  

En réponse à Macky Sall qui soutenait qu’il a fait mieux que Diouf et Wade en 4 ans, Aminata Mbengue Ndiaye soutient dans  VOXPOPULI que «  chaque chef d’Etat a fait ce qu’il avait à faire et le président Macky Sall également ». Seulement dans le domaine de l’élevage, le ministre du secteur en question reconnaît que l’actuel chef de l’Etat a fait mieux que Diouf et Wade.

Pour une éventuelle rencontre entre Wade et Macky en France, LES ECHOS rapportent que le Pds dément et indexe le pouvoir qui serait en train d’explorer toutes les voies pour faire échouer la manifestation de protestation contre le régime Sall, lors de sa prochaine visite en France. Ce qui fait dire à DIRECT INFO que le chef de l’Etat sera dans la capitale française pour booster les relations entre la France et le Sénégal mais ici comme dans l’Hexagone, des voix s’élèvent déjà pour promettre un séjour pas du tout reposant au chef de l’Etat.

SUDQUOTIDIEN parle d’un projet de décret relatif à la réorganisation du ministère de l’éducation qui présente des incohérences et quelques incongruités. Car, selon le journal, il procède à des nominations à la pelle des responsables du ministère de même ordre par décret ou arrêté, devant déboucher sur des confusions, des anomalies et des collisions.

La TRIBUNE pour sa part parle du projet de loi sur la réforme de la justice. En ce qui concerne la Cour suprême, son 1er président a désormais un budget qui n’a rien à voir avec celui de la juridiction qu’il dirige. A côté de cela, le journal informe que le 1er président de la Cour suprême aura désormais droit à un cabinet dirigé par un directeur comme c’est d’usage dans les ministères. Cerise sur la réforme, il peut nommer des chargés de missions qu’il n’est pas tenu de choisir dans le personnel de la justice.  

LIBERATION livre des révélations sur les ramifications de l’affaire Makhtar Diokhané qui voulait installer une cellule de Boko Haram au Sénégal. Selon le journal depuis son arrestation, les forces de sécurité sénégalaises ont multiplié les coups de filet qui tendent à attester que celui qui se présente comme un enseignant en arabe était un ambassadeur de l’organisation terroriste.

Le TEMOIN parle des véritables raisons des félicitations de Jammeh adressées à Barrow. C’est parce que selon une source du journal, « une force expéditionnaire actionnée par la communauté internationale était prête à remettre le pouvoir au vainqueur ».

Dans le QUOTIDIEN, les interviews d’Usainu Darboe et d’Alieu Momarr Njai sont rassemblées dans le titre à la UNE, « Gambie : Les voix de la liberté ». Njai, le président de la commission électorale indépendante soutient que « Jammeh a gagné en estime ». Tandis que Darboe, le leader de l’Udp demande de surveiller Jammeh.

Terminons avec WALFQUOTIDIEN qui soutient que l’élimination de notre équipe nationale féminine de Handball pour fraude lors de la Can qui a pris fin hier à Luanda est une humiliation. Les lionnes n’ont pas joué la finale après leur qualification et elles perdent en même temps leur qualification au mondial 2017 en Allemagne. La faute la présence dans l’équipe de Dougnou Camara qui avait déjà porté les maillots de la sélection française à la coupe du monde junior 2014.
 
 


Jeudi 8 Décembre 2016 - 08:44



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter