(Revue de presse du jeudi 13 avril 2017) L’horreur au Daaka de Médina Gounass



(Revue de presse du jeudi 13 avril 2017) L’horreur au Daaka de Médina Gounass
Le principal sujet partagé par toute la presse du jour c’est le violent incendie au Daaka de Médina Gounass. « L’HORREUR », le mot est à la UNE de l’OBS et de WALFQUOTIDIEN pour ne pas dire « CATASTROPHE » » comme à la UNE de l’AS. L’incendie qui s’est déclaré vers 15h26mn selon l’OBS a fait plus de 20 morts, calcinés pour la plus part et d’une cinquantaine de blessés. Le QUOTIDIEN et ENQUETE s’accordent sur le nombre de victimes, ces journaux parlent de 22 morts. La source du journal Le QUOTIDIEN explique que ce bilan est malheureusement provisoire. Ce que le chef de l’Etat dit aussi dans l’AS.

Le QUOTIDIEN ajoute que la violence du vent, ajoutée au déficit en eau, a coincé plusieurs centaines de personnes autour du brasier. L’AS de faire constater que des flammes au contact de l’herbe sèche ont provoqué un embrasement généralisé. Comble de malheur, les sapeurs-pompiers campés non loin de là n’ont pu contenir les flammes à temps car ils ne disposaient pas d’eau. La TRIBUNE explique que cette situation fait échos aux complaintes du maire de Médina Gounass qui relevait dimanche dernier que les pèlerins étaient confrontés à une véritable pénurie d’eau au point de ne pouvoir faire leurs ablutions.

Sur l’origine du drame si WALFQUOTIDIEN citant des sources, parle de l’explosion d’une bonbonne de gaz, l’OBS donne trois versions. Si d’aucuns ont avancé la thèse d’un court-circuit électrique, d’autres ont articulé celle de l’explosion d’une bonbonne de gaz d’un vendeur de café Touba alors que certains se voulant plus catégorique parlent d’un jeune fumeur de cigarette qui a été surpris en train de griller une clope dans un endroit où il est interdit formellement de fumer. Surpris, ce dernier a pris la poudre d’escampette pour éviter d’être lynché, tout en jetant la cigarette sur les herbes sèches d’où l’incendie qui a suivi.

SUDQUOTIDIEN informe que le chef de l’Etat qui est attendu ce vendredi sur place, a présenté hier ses condoléances les plus attristées à la nation. Il a annoncé des mesures pour la modernisation de ce lieu de retraite spirituelle. Le ministre de l’Intérieur et de la sécurité publique se rend sur place aujourd’hui.

Quelques autres informations dans l’actualité du jour. LIBERATION informe que la DIC a mis fin à un trafic d’êtres humains actifs depuis cinq ans à partir du Sénégal. Deux agents de l’aéroport impliqués dans ce réseau qui a des ramifications au Maroc et en Espagne ont été interceptés et interrogés sous le régime de la garde à vue. Les candidats qui versaient deux millions, étaient embarqués dans un avion pour le Maroc avant d’être mis dans des zodiaques pour l’Espagne.

En politique, ENQUETE pense que Macky Sall facilite l’unité de l’opposition. Selon le journal s’il est difficile de lire dans le jeu des différents acteurs politiques de l’opposition, il y a une constante. C’est la dynamique unitaire grandement facilitée par la posture du régime et les actes qu’il pose.

DIRECT INFO parle « des secrets d’un rapprochement » entre Idy et Karim. Selon le journal, « un vent nouveau souffle sur fond de décrispation ». DIRECT INFO soutient que « sur inspiration de Me Abdoulaye Wade, les deux hommes ont fumé le calumet de la paix. Le « fils d’emprunt » s’est réconcilié avec « le fils biologique ».
 


Jeudi 13 Avril 2017 - 11:51



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter