(Revue de presse du jeudi 27 avril 2017) Arabie Saoudite : Mbayang Diop a été condamnée à la peine capitale



(Revue de presse du jeudi 27 avril 2017) Arabie Saoudite : Mbayang Diop a été condamnée à la peine capitale
A Bettenty, c’est toujours l’incompréhension la plus totale pour les résidents en deuil collectif, écrit le journal ENQUETE. Une des rescapés raconte que « quand nous sommes toutes montées en plus de nos seaux, la surcharge était évidente. On a demandé à Yaya de faire demi-tour pour laisser quelques-unes d’entre nous à quai et de venir nous récupérer plus tard ». L’       autre cause de ce drame, c’est la pauvreté, les femmes n’ont que cette activité de ramassage des moules pour subvenir aux besoins de leur famille. Des voix s’élèvent aussi en sourdine pour dénoncer l’attitude des hommes de la zone qui refusent d’assumer leurs responsabilités de maris et de pères. Pour les 10 millions apportés par le ministre Omar Gueye, le journal ENQUETE informe que chaque rescapé (51) a reçu 43 000FCFA et chaque famille éplorée 420 000FCFA. Hier en Conseil des ministres, le chef de l’Etat a exprimé sa compassion aux rescapés et familles des victimes. Le SOLEIL qui le dit, informe que le chef de l’Etat est attendu ce vendredi à Bettenty.

D’autres drames de notre société dans VOX POPULI. Le journal réalise un dossier sur les viols par ascendant, incestes, agressions sexuelles… VOX POPULI constate que cela est devenu récurrent dans notre société. Quand ceux qui sont censés protéger et éduquer nos enfants abusent d’eux, c’est le monde à l’envers, écrit le journal. Serigne Mor Mbaye, psychologue, spécialiste des enfants soutient que « dans les maisons, 95% des faits d’abus sexuels, c’est dans l’environnement de l’enfant ».

La société et la pauvreté. Le TEMOIN est à l’heure de la débrouille et donne l’exemple des Parcelles Assainies. Le constat est que le « lakh », le « thiakry », le « fondé » et le « ndamé » ont remplacé le bon vieux dîner d’antan. En cette période de crise, le journal soutient que la clientèle a développé un véritable système de débrouille pour s’en sortir.  

Une compatriote condamnée à mort en Arabie Saoudite. Le QUOTIDIEN informe que Mbayang Diop a été condamnée à la peine capitale mardi par la justice saoudienne. Pour rappel, elle est accusée d’avoir tué son employeur le 16 juin 2016. Seulement la sentence ne sera pas automatiquement exécutée parce que les enfants de la victime, qui peuvent pardonner, sont encore mineurs.

Ici chez-nous, WALFQUOTIDIEN nous dit pourquoi le chef de l’Etat n’a pas accordé de grâce à l’occasion de la fête du 4 avril. C’est pour mettre fin à la magouille ayant longtemps prévalu dans la sélection des détenus bénéficiaires de la grâce présidentielle.
En France, un Sénégalais dont l’identité  n’a pas été révélée est en garde à vue dans le cadre de l’enquête sur l’attentat déjoué en France à la veille du premier tour de la Présidentielle, informe LIBERATION.

Me Souleymane Ndéné Ndiaye est à la UNE de plusieurs journaux en faveur de sa décision de rejoindre le président Sall. Il explique dans l’OBS qu’il n’y avait pas de distance  entre eux ni sur le plan personnel ni sur le plan idéologique, c’est pourquoi il a répondu à l’appel pour travailler dans l’intérêt du Sénégal. SUDQUOTIDIEN rappelle les propos de l’ancien PM, « les transhumants, c’est des traître, c’est de la trahison ». Constat du journal, « Souleymane Ndéné Ndiaye rejoint Bby et agrandit le rang des traîtres ». DIRECT INFO rappelle que c’est lui qui était le Directeur de campagne de Wade en 2012 et a été grandement responsable de sa chute. Titre du journal : Le tombeur de Wade rejoint le « Macky ». La TRIBUNE constate que le chef de l’Etat est devenu aujourd’hui un grand consommateur de transhumants et au rythme où se succèdent les revirements et les reniements, il ne serait pas surprenant qu’il y ait rupture de confiance entre le peuple et le chantre de la rupture.

Pour les prochaines législatives, les ECHOS informent qu’il n’y a plus de doute sur la volonté de l’opposition de mettre en place une liste unique. Selon le journal, sauf situation extraordinaire, le Pds, Aj/Pads, Bokk Gis-Gis, le Ps (Khalifa Sall), le Grand parti… iront ensemble. Ils ont mis sur pied hier une plateforme dite « Manko Taxawu Senegaal ».

L’AS revient sur les conséquences de la médiatisation des visites des leaders (Idrissa Seck, Omar Sarr, Abdoul Mbaye…) de l’opposition à Khalifa Sall le 10 avril dernier. Ce tapage médiatique n’était pas du goût des autorités. Résultats des courses, les mesures restrictives ont été prises concernant les visites du maire de Dakar et le Doyen des juges d’instruction Samba Sall absent du pays lors de cet épisode a failli être sanctionné à cause du charivari.

Actualité religieuse. Le journal REWMI revient sur la longue traversée du Mahdi avec la 137ème édition de l’Appel de Seydina Limamoulaye prévue ce jeudi et ce vendredi. ZOOM INFOS parle du mea-culpa de Serigne Abdou Fatah Mbacké après la reprise par Youssou Ndour d’une chanson de son répertoire dédié à Serigne Fallou lors de la cérémonie officielle du magal de ce dernier. Serigne Abdou Fatah Mbacké, khalife de la famille de Serigne Fallou a présenté ses excuses au khalife général des mourides.
 


Jeudi 27 Avril 2017 - 11:35



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter