(Revue de presse du jeudi 29 septembre 2016) Wally Seck en guest star !



(Revue de presse du jeudi 29 septembre 2016) Wally Seck en guest star !
Ce drame dans tous les journaux et qui est le titre principal de SUDQUOTIDIEN, « une « 7 places » se coince sous un camion et fait 8 morts dont 4 enfants et un blessé à l’entrée de Bounkiling à Sédhiou ». SUDQUOTIDIEN explique que le chauffeur du véhicule de transport en commun qui a embarqué jusqu’à 9 personnes pour 7 places assises s’en est tiré, lui, avec des égratignures. L’AS ajoute sur ce sujet que les victimes sont membres d’une même famille.

On reste avec l’AS qui annonce à la UNE que le financement pour la réalisation du projet du Train Express régional Dakar-AIBD est en train d’être bouclé. « Hier, le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan et le président de la Banque islamique de développement ont procédé à la signature de deux conventions de financement de 319,5 millions d’euro soit 211 milliards Fcfa dont un financement de 197 milliards pour le projet du Ter Dakar-AIBD ».

Le SOLEIL informe que le chef de l’Etat invite le gouvernement à engager la réflexion sur les longues détentions provisoires. Le sujet était au menu du Conseil des ministres d’hier. Mais cela entre selon ENQUETE dans un ensemble de directives de Macky Sall suite à la mutinerie de Rebeuss. Entre autres directives : l’accélération de la construction d’une nouvelle maison d’arrêt à Sébikotane, la réhabilitation de tous les lieux de détention, l’amélioration continue des conditions de détention…

Quelqu’un qui n’est pas en prison mais sous contrôle judiciaire, c’est l’artiste Wally Seck. Il est à la UNE de plusieurs journaux ce matin. Le POP informe qu’il n’a pas été entendu dans le fond du dossier relativement à l’affaire de la Range Rover volée que lui a offerte son ami footballeur Ibrahima Touré pour laquelle il était convoqué hier. Mais Wally Seck a été inculpé et placé sous contrôle judiciaire. Le QUOTIDIEN résume la situation en titre principal, « Le chanteur sous contrôleur judiciaire pour escroquerie, association de malfaiteurs, … Le juge range Wally ». LIBERATION parle « d’une famille d’inculpés ». Selon le journal c’est le même juge, Yakham Lèye qui a avait déjà inculpé Thione Seck, le père et Seydina Seck, le frère de Wally. Fait cocasse selon LIBERATION : le père et ses deux enfants sont sous le coup du même chef d’inculpation : association de malfaiteurs.

Le TEMOIN parle de quelqu’un qui est déjà en prison, Samba Guissé alias, « Arsène Lupin » dakarois. Il a réussi la prouesse de cambrioler une dizaine de résidences et appartements de luxe dans Dakar. Après son arrestation, le journal informe que la Dic croule sous le poids des plaintes.

En politique, WALFQUOTIDIEN informe que le Pds veut faire juger Macky Sall par la justice internationale mais aussi les ministres et magistrats impliqués dans la condamnation de Karim Wade. Une décision prise hier par le comité directeur du parti. On reste avec les libéraux, l’OBS soutient que le retour de Me Wade se précise de plus en plus. Le journal écrit qu’estimant le contexte socio-politique propice à des actions politiciennes d’envergure, Me Abdoulaye Wade envisagerait de rentrer au bercail. Ce, après la marche de l’opposition prévue ce 14 octobre.

Pour cette initiative de l’opposition et d’autres actions similaires, Gaston Mbengue dans DIRECT INFO avertit, « nous ne laisserons personne essayer de déstabiliser ce pays ».

Au sein de la mouvance présidentielle, la TRIBUNE informe que « pro et anti Aliou Sall se heurtent ».
 
 


Jeudi 29 Septembre 2016 - 09:23



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter