PRESSAFRIK.COM ,  L'info dans toute sa diversité



(Revue de presse du lundi 03 avril 2017) « On a beau couper le gâteau, il ne saura suffire à assurer la demande de toutes les composantes » (Macky Sall)



(Revue de presse du lundi 03 avril 2017) « On a beau couper le gâteau, il ne saura suffire à assurer la demande de toutes les composantes » (Macky Sall)
Ce 04 avril, le Sénégal fête ses 57 ans d’indépendance. Le TEMOIN parle « de 57 ans de dépendance ». Selon le journal, « dans presque tous les secteurs d’activités, c’est l’indépendance dans la dépendance. Sauf dans l’Armée où le Sénégal a toujours fait valoir son indépendance logistique et opérationnelle ». Le thème de cette année porte sur « Rôle des forces de défense de sécurité dans la protection de l’environnement ». Le SOLEIL propose plusieurs pages sur cette fête de l’indépendance, en retraçant, « la longue marche vers le développement », en passant par Senghor, « le fondateur », Diouf, « le commis de l’Etat », Wade, « la passion des grands travaux et Macky Sall, « le président libéral social ».

En attendant, WALFQUOTIDIEN fait le point sur les 5 ans de gestion de Macky Sall. Le journal relève ce qu’il appelle, « les boules puantes du quinquennat ». Selon WALFQUOTIDIEN, « les cinq premières années du régime de Macky Sall ont été largement dominées par  des scandales financiers dans presque tous les secteurs d’activité. De l’affaire Petro Tim au Train express régional (Ter) en passant par le renouvèlement de la licence Sonatel, les scandales qui ont empoisonné le régime sont nombreux ».

Pour les prochaines législatives, le QUOTIDIEN informe que le chef de l’Etat reconnaît les difficultés des investitures dans son parti et sa coalition. En répondant à l’interpellation de Youssou Touré pour des sièges en faveur des  enseignants de l’Apr, Macky Sall a soutenu que « on a beau couper le gâteau, il ne saura suffire à assurer la demande de toutes les composantes ». Dans le SOLEIL, « il a exhorté les enseignants à accompagner les efforts de modernisation de l’Etat » et dans la TRIBUNE, le président qui a présidé le Conseil national des enseignants de l’Apr ce samedi a appelé à taire les querelles et a confirmé Youssou Touré. Dans le même journal, Amath Suzanne Camara en contradiction avec Youssou Touré promet de présenter sa propre liste aux législatives. Lors de cette rencontre des enseignants de l’Apr, le PM a répondu aux détracteurs du chef de l’Etat et à l’opposition. Mahammad Boun Abdallah Dionne a opposé dans ENQUETE, le chef de l’Etat et sa vision d’un Sénégal émergent et solidaire « au Sénégal du passé, un pot-pourri rétrograde, inspiré depuis le Qatar ou Dubaï et qui veut perturber le pays ».

L’AS informe que « Y en a marre » est la cible du régime depuis l’annonce de leur rassemblement. Dans le journal, on apprend que l’inauguration de la permanence de l’Apr dans la commune de Fann-Point E-Amitié a servi de tribune aux responsables apèristes pour jeter l’opprobre sur Fadel Barro et Cie. Dans LIBERATION Mouhamadou Mbodji du Forum civil soutient que « le pouvoir doit faire preuve de démocratie dans la marche du mouvement Y en a marre ».

Dans VOX POPULI, les « Saltigués » sérères (prédicateurs) prophétisent du sang et la chute de Macky Sall. C’était lors d’une cérémonie divinatoire communément appelée « xoy » ce week end à Fatick.

L’OBS propose un reportage sur la question de la maternité chez les femmes incarcérées au camp pénal et à Rufisque. Le journal vous relate des histoires bouleversantes de mères détenues. Mais selon l’OBS au camp pénal comme à Rufisque des détenues y vivent leur grossesse tant bien que mal avec l’encadrement de l’administration pénitentiaire jusqu’à la délivrance même si les moyens font parfois défaut. Sur un autre sujet santé, DIRECT INFO rapporte que le ministère de la santé a signé deux contrats différents avec deux entreprises pour le même marché. Il s’agit de la construction de cinq hôpitaux clés en mains. Cela le journal le qualifie de scandale.

Dans le domaine du transport aérien, le  TEMOIN informe que l’Aéroport de Diass et la compagnie Sénégal Air constituent les axes d’un nouveau décollage. Selon le journal, les journées du transport aérien (les 30-31 mars et le 1er avril) ont permis au ministère du Tourisme et des transports aériens de débattre avec ses partenaires de l’état d’avancement de l’ensemble des chantiers mais particulièrement de toutes les questions sociales afin de trouver ensemble des solutions. Dans le QUOTIDIEN, le ministre Maïmouna Ndoye Seck interpellée sur le sort de l’Aéroport International Léopold Sédar Sengor après l’ouverture de l’Aibd, soutient que cela est du ressort du chef de l’Etat. Selon le ministre des réflexions sont en cours pour voir s’il faut en faire un aéroport privé ou un héliport.

Terminons avec SUDQUOTIDIEN qui met à sa UNE, la 32e édition de la Journée mondiale de la jeunesse. Au Sénégal, la célébration a eu lieu hier à Pikine où Mgr Benjamin Ndiaye, archevêque de Dakar, a invité la jeunesse catholique à vivre partout l’identité chrétienne.
 
 


Lundi 3 Avril 2017 - 11:33



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter