(Revue de presse du lundi 05 septembre 2016) Le point sur les élections des membres du Hcct



(Revue de presse du lundi 05 septembre 2016) Le point sur les élections des membres du Hcct
Les élections des hauts conseillers des collectivités territoriales continuent d’occuper ce matin la UNE des quotidiens de la place. Pour résumer, LIBERATION informe que Benno Bokk Yakaar s’est imposé dans 37 départements sur les 45 que compte le Sénégal. Le SOLEIL ajoute que l’opposition gagne à Dakar, Ziguinchor, Oussouye, Foundiougne et Gossas.

Dakar qui était l’attraction de ce scrutin voit ses résultats analysés dans tous les journaux. La TRIBUNE se pose une question : Elections au Hcct : qui tabasse qui à Dakar ? Selon le QUOTIDIEN, « la victoire de 2014 sur la majorité présidentielle faisait de la capitale un enjeu suprême. (…). Au bout du compte et du décompte des voix, le maire de Dakar a battu Benno Bokk Yaakar, par une différence de 75 voix, déjouant ainsi des pronostics les plus optimistes de Macky Sall et de ses hommes ». Le journal considère par ailleurs que dans le duel socialiste, c’est aussi une défaite pour Ousmane Tanor Dieng pressenti à la présidence du Haut conseil des collectivités territoriales.

Dans l’OBS, le ministre Abdoulaye Diouf Sarr, maire de Yoff trouve que c’est un bon résultat à Dakar car la coalition présidentielle ne contrôle qu’une seule commune dans le département. Et dans le POP, il avance que la différence n’est que de 74 voix. Ce qui signifie que Taxawu Dakar est à notre portée. Le combat des élections législatives est déjà ouvert et on va se donner les moyens de les gagner ».

SUDQUOTIDIEN informe que le maire de Dakar n’a pas lésiné sur les moyens pour sécuriser le vote de ses conseillers et ce sont en fait les responsables de sa coalition qui ont siégé dans les bureaux de vote. Mais le SOLEIL nous dit que c’est un scrutin qui s’est déroulé sur le territoire national dans le calme et la sérénité.

D’autres sujets dans vos quotidiens. A la UNE de l’AS, on peut lire, « Redressement portant sur 272 millions : Youssou Ndour en délinquance fiscale ». Selon le journal, « le président de Pastef Ousmane Sonko savait sans doute de quoi il parlait lorsqu’il qualifiait Youssou Ndour de délinquant fiscale ». Le journal explique que le bureau de recouvrement des Impôts et Domaines de Ngor Almadies a servi une saisie-attribution de créances, par voie huissier, aux banques aux fins de bloquer tous les comptes de Youssou Ndour. Les établissements financiers ont cinq jours à partir de vendredi dernier pour s’exécuter. Sans quoi, les institutions bancaires vont s’attirer les foudres du fisc.

Dans WALFQUOTIDIEN, Ousmane Sonko ne comprend pas les remises gracieuses à hauteur de 54 milliards de Fcfa accordées par le fisc à des entreprises étrangères. Sonko qui participait à une conférence publique ce week end sur la gouvernance sobre et vertueuse avance qu’ « on ne pourra jamais nous convaincre que cela a été fait pour les beaux yeux de ces entreprises. Ce sont de mauvaises pratiques qui font perdre énormément à l’Etat du Sénégal ».

Mouth Bane de la coalition « Jubanti Sénégal » soutient qu’on veut étouffer le dossier sur Pétro Tim. Il révèle à la UNE de DIRECT INFO que les 5 enquêteurs sur cette affaire à l’Ofnac, ont pendant plusieurs mois effectué des investigations au Sénégal et aux Etats-Unis. Ils étaient sur le point de boucler leur enquête mais leur contrat n’a pas été renouvelé. Mouth Bane ajoute que les enquêteurs ayant en charge l’affaire Bictogo et celle des fausses quittances aux Impôts et domaines sont aussi limogés.
 


Lundi 5 Septembre 2016 - 09:08



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter