PRESSAFRIK.COM ,  L'info dans toute sa diversité



(Revue de presse du lundi 06 mars 2017) Un week end, 29 morts…



(Revue de presse du lundi 06 mars 2017) Un week end, 29 morts…
« Un week end, 29 morts », c’est le titre qui barre la UNE de la TRIBUNE. Le journal fait ainsi le décompte macabre de l’accident survenu sur la route de Porokhane qui a fait 14 morts. Dans ce lot, Diourbel a perdu 12 de ses fils, « du fait d’un comportement malsain d’un chauffard âpre de gain ». C’est un bus en partance pour Porokhane qui est entré en collision avec un car « ndiaga ndiaye » en surcharge sur la route du retour. Après ce drame du vendredi, la TRIBUNE ajoute l’autre terrible accident à Saint-Louis, plus précisément à Sanar, à hauteur de l’Université de Saint-Louis. C’est un bus en crevaison qui a heurté un camion-citerne contenant de l’essence. Bilan 15 morts, tous passagers du bus. VOX POPULI précise que le minicar a pris feu et plusieurs corps sont calcinés.  Dans l’OBS, l’horreur de l’accident sur la route de Porokhane est racontée par des rescapés. On peut citer M. D. Diop, élève en classe de 3ème et 16 ans qui soutient que « c’est un moment de ma vie qui restera gravé à jamais dans ma mémoire » ou encore Modou Mbaye, 50 ans qui soutient « j’ai côtoyé la mort de très près, je ne pouvais rien faire pour sauver mes enfants ».

A la UNE de SUDQUOTIDIEN comme de presque tous les journaux, on retrouve Khalifa Sall. Selon le journal, « convoqué à comparaître devant le doyen des juges d’instruction ce jour, lundi 06 mars 2017 à 15h, dans le cadre de l’affaire dite de la caisse d’avance de la mairie de Dakar, Khalifa Sall a craché du feu sur une procédure entachée depuis le début par la violation manifeste de toute forme de justice équitable ». Pris par l’émotion, il a fondu en larmes en expliquant que sa famille a été choquée par les accusations portées sur sa personne. L’AS informe que le guide des Moustarchidines, Moustapha Sy, a porté son soutien au maire de Dakar. A côté de lui lors de son point de presse, il a soutenu que « s’ils emprisonnent Khalifa Sall, je serai avec lui ».

LIBERATION informe que le Directeur du Coud, Cheikh Oumar Hanne est dans la tourmente judiciaire. Le journal soutient que le rapport de l’Ofnac sur la gestion du Coud fait partie du lot transmis au Procureur de la République. Les sources de LIBERATION annoncent l’ouverture imminente d’une enquête.

Dans DIRECT INFO, « c’est l’opposition qui charge le procureur ». Selon le journal en soutenant que les personnalités politiques qui font l’objet de poursuites judiciaires le sont pour des affaires purement privées et que Khalifa Sall a fait l’objet d’une enquête de l’Ige, le procureur déclenche l’ire de l’opposition. Alors que dans WALFQUOTIDIEN, c’est « la société civile qui marque sa désapprobation suite à la sortie du procureur ». Des organisations comme le Forum du justiciable, Asred et Jubanti Sénégal n’ont pas apprécié les menaces du procureur.

Toute cette actualité est aux antipodes des préoccupations des 130 sénégalais expulsés des USA. « Histoires d’un retour au pays natal », écrit ENQUETE qui soutient que « la radicalisation de la politique migratoire étasunienne a débarqué son premier gros contingent de Sénégalais à Dakar, dimanche matin ». Dans ce lot, Gora Yally, expulsé lui depuis le 09 février, a confectionné des tracts pour dire qu’il y a des choses plus importantes que Macky Sall ou Khalifa Sall.

Macky Sall, est le chef de l’Etat, il est dans une tournée économique dans le nord du pays depuis hier, informe le SOLEIL. Selon  le journal, cette visite entre dans l’évaluation en cours du Pse avec les nombreuses réalisations dans les secteurs de l’agriculture, de l’hydraulique, des infrastructures et du développement des collectivités territoriales.

Terminons avec le cinéma en faveur de la grande victoire des cinéastes sénégalais à la 25e édition du Fespaco qui a pris fin ce week end au Burkina. Le Prix du meilleur long métrage documentaire est allé à « Kemtiyu, Séex Anta » d’Ousmane William Mbaye, le Prix de la meilleure série télé à « Tundu Wundu » d’Abdou Lahad Wone et l’Etalon d’or de Yennenga au film Félicité d’Alain Gomis. Le QUOTIDIEN explique qu’au clap de fin de cette édition du Fespaco, Alain Gomis a remporté avec « Félicité » l’Etalon d’or de Yennenga après l’avoir obtenu en 2013 avec son film « Tey ». Titre du journal,  « Le Sénégal dans la Félicité ».
 


Lundi 6 Mars 2017 - 10:28



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter