PRESSAFRIK.COM ,  L'info dans toute sa diversité



(Revue de presse du lundi 29 mai 2017) Malaise à l’Ige avec le vol du rapport de l’Institution sur Pétro Tim



(Revue de presse du lundi 29 mai 2017) Malaise à l’Ige avec le vol du rapport de l’Institution sur Pétro Tim
La politique domine l’actualité du jour avec ce que le QUOTIDIEN appelle « l’implosion de Manko Taxawu Sénégal ». Selon le journal, Khalifa Sall a décidé d’aller aux Législatives avec Idrissa Seck, Malick Gakou et Cie, alors que Oumar Sarr va se liguer avec Decroix et d’autres partis de la coalition. Cela est la conséquence de la guerre pour le contrôle de la tête de liste de cette coalition de l’opposition. LES ECHOS qui constatent que Manko éclate en 1000 morceaux en ajoutant que Modou Diagne Fada fait cavalier seul et Serigne Mansour Sy Djamil pourrait lui-aussi aller sous sa propre bannière. VOX POPULI donne les calculs à l’origine de cette impasse. Selon le journal, au-delà du contrôle de l’Assemblée nationale, l’autre enjeu de taille de ces élections législatives est une guerre de positionnement des leaders de l’opposition en vue de la prochaine présidentielle. DIRECT INFO fait remarquer qu’à une journée de la clôture du dépôt des listes, le clash est inévitable dans Manko. Selon l’OBS, même après le clash constaté par la commission d’investitures, la coalition tient à trouver une issue heureuse. La conférence des leaders de cette entité est convoquée aujourd’hui et il s’agira de faire constater l’impossibilité de faire une liste unique et de trouver une solution palliative.

Dans une des entités de Manko en l’occurrence Initiative 2017, c’est Moussa Tine qui accuse Aïssata Tall Sall. A la UNE de SUDQUOTIDIEN, Tine affirme que la mairesse de Podor serait responsable de sa mise à l’écart dans les discussions qui ont abouti au lancement de ce mouvement mais aussi de son rapprochement avec Manko. Selon Moussa Tine, Aïssata Tall Sall a préféré rompre tout contact avec eux à un certain moment.

Pendant ce temps du côté de la majorité présidentielle, l’AS informe que Macky Sall a entamé des consultations individuelles avant d’arrêter la liste des candidats retenus pour ces législatives. Les responsables des partis et mouvements vont remettre à Macky Sall leurs listes afin de lui faciliter la tâche. Dans LIBERATION, ces leaders de Benno encouragent Macky Sall à prendre toutes les dispositions utiles à même de renforcer la dynamique unitaire de la mouvance.

D’autres sujets de la presse du jour avec le SOLEIL qui informe que le Comité d’orientation stratégique du pétrole et du gaz a entamé la définition et l’élaboration d’un schéma directeur. Il s’agira de définir le profil de l’offre et de la demande du Sénégal à court, moyen et long termes en articulation avec le Pse. D’ailleurs pour le pétrole, le nouveau quotidien DAKAR TIMES informe qu’il y a malaise à l’Ige avec le vol du rapport de l’Institution sur Pétro Tim. Selon les sources du journal, l’ouverture d’une enquête n’est pas écartée pour savoir l’auteur de la fuite de ce document hautement secret et confidentiel dont des extraits sont publiés dans le QUOTIDIEN et le net. Dans le même journal, on apprend que plus d’un milliard (Un milliard 60 millions Fcfa) du Maroc destiné à l’organisation du dernier sommet de la Francophonie à Dakar sont introuvables dans les lois de Finance de 2014. DAKAR TIMES qui parle de l’existence d’un véritable business autour des rencontres internationales, ajoute qu’il semblerait que l’Ige a démarré des enquêtes sur le financement de ce sommet.

La TRIBUNE consacre sa UNE « à la spoliation et à la spéculation foncières sans précédent à Diamniadio ». Le journal donne l’exemple du village traditionnel lébou de Déni Malick Guèye qui risque de disparaître avec une bonne partie de son périmètre foncier déjà engloutie dans le Pôle Urbain de Diamniadio.

WALFQUOTIDIEN parle de salaires hors normes de Moustapha Niasse, Aminata Tall et Abou Abel Thiam. Le journal reprenant les révélations du quotidien numérique LE SOIR informe que le Président de l’Assemblée nationale émarge à 10 millions mensuels, la Présidente du Cese à 9 millions et le président du Collège des délégués de l’Artp à 14 millions. Et WALFQUOTIDIEN souligne que c’est malgré la décision du chef de l’Etat de plafonner les salaires à 5 millions.

ENQUETE, comme d’autres journaux, informe sur l’explosion samedi d’une des chaudières de l’usine de fabrication de farine et d’huile de poisson à Mballing (Mbour), Copelit Afrique, faisant 2 morts et 17 blessés. La veille, tard dans la soirée,  les responsables de l’usine avaient reçu notification pour l’arrêt de l’usine et les populations dans la journée avaient manifesté pour réclamer la fermeture de l’usine ou sa délocalisation du fait de la puanteur qui s’en dégage.

Les élections de représentativité syndicale sont prévues demain. A la UNE de 24HEURES, Mamadou Goudiaby, le syndicaliste en chef de Dakar Dem Dikk soutient que « l’Unsas, la Cnts,  la Csa et la Cnts/FC ont trahi les travailleurs ». Il demande la neutralité de l’Etat pour que le vote puisse refléter les aspirations des travailleurs.
 
 


Lundi 29 Mai 2017 - 11:46



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter