(Revue de presse du lundi 30 janvier 2017) Le DG de la CSS pour une seconde compagnie sucrière…



(Revue de presse du lundi 30 janvier 2017) Le DG de la CSS pour une seconde compagnie sucrière…
« Les lions tombent les armes à la main » (WALFQUOTIDIEN), « La coupe s’effondre » (LIBERATION), « « Cissé à refaire » (L’OBS), « Elan brisé ! » (ENQUETE), « Le Cameroun dompte le Sénégal » (L’AS), « Le Cameroun chasse le Sénégal du Gabon » (VOX POPULI)…, pour vous dire en un mot comme en mille que l’élimination des lions en quart de finale de la CAN 2017 au Gabon occupe une bonne partie de la presse du jour. Dans l’OBS, le coach Aliou Cissé se dit déçu pour ses joueurs et les Sénégalais à qui il a présenté ses excuses. Mais le sélectionneur se dit sûr qu’un jour ou l’autre, le Sénégal gagnera la Coupe d’Afrique. Il reproche juste à ses joueurs de ne pas être un peu plus collectifs, ce qui pourrait permettre de rentrer dans le bloc camerounais qui n’était pas venu pour développer son jeu. Malgré tout dans VOX POPULI, Aliou Cissé estime avoir joué sa partition jusqu’au bout. Dans le même journal, le ministre des Sports, Matar Bâ rapporte que le chef de l’Etat demande de ne pas recommencer mais de continuer le travail. Dans l’OBS, Lamine Dieng, ancien entraineur des Lions, soutient que cette expérience servira et renforcera Aliou Cissé et qu’il se montre humble et accepte les critiques qui lui seront adressées. Il lui reproche une erreur, le fait de choisir quatre avant-centres (Mame Biram Diouf, Moussa Sow, Moussa Konaté et Famara Diédhiou) au détriment de la défense centrale où l’on n’avait pour solution que la polyvalence de certains milieux. Dans le même journal, l’ancien international Pape Fall soutient qu’à un moment donné, on ne s’entête pas à vouloir mettre un joueur (Mame Biram) ». L’espoir est là, Sidy Lamine Niasse dans WALFQUOTIDIEN et un éditorial titré « Aliou Cissé, mon fils, tu rebondiras » écrit « Aliou Cissé, tu as relevé le premier défi. Comme tes aïeuls, Birane et Massata, tu as montré que nous n’avons rien à envier aux entraineurs de l’Hexagone appelés péjorativement « Sorciers blancs ». (…). Mon fils, avec toi, c’est maintenant possible ». Dans le journal ENQUETE, l’entraineur camerounais Hugo Bross reconnaît que « si on voulait nous battre avec les mêmes armes que le Sénégal et faire le jeu, on aurait perdu ». L’AS informe que les lions sont rentrés à Dakar sans Sadio Mané. Ce dernier est à Liverpool. Le club qui n’a pas remporté un seul match depuis son départ a affrété un jet privé pour son retour en Angleterre.

Pour le reste de l’actualité, dans WALFQUOTIDIEN, le DG de la CSS demande au Sénégal de se dépêcher de faire une seconde compagnie sucrière pour satisfaire ses besoins croissants. André Froissard attire l’attention des pouvoirs publics sur les enjeux du produit sur les marchés internationaux où les énormes commandes de la Chine et de l’Inde, pays à milliards d’habitants, risquent de tout bouleverser. Interpellé sur la vente annoncée de la CSS, des Grands moulins de Dakar et d’Abidjan, André Froissard confirme l’existence de pourparlers avec de potentiels investisseurs.

La TRIBUNE revient sur le différend entre la compagnie Iberia et la société d’assistance Ahs. C’est pour annoncer une plainte de cette dernière contre la compagnie pour rupture abusive de contrat. Ahs s’étonne aussi que les autorités donnent leur aval permettant à l’avion d’Iberia de reprendre les airs. Pour Ahs il y a comme une volonté de nuire à ses intérêts. L’avocat de la société ajoute que le plus sidérant dans cette affaire c’est que « le courrier demandant à Ahs de se plier n’a pas été adressé à la Direction de Ahs mais à la Gendarmerie et à la Police ».

En politique et dans SUDQUOTIDIEN, Khalife Sall soutient que « jamais, je ne démissionnerai ». Le maire de Dakar annoncé comme potentiel candidat en 2019, soutient que quand les gens parlent d’audace, de courage, ils lisent des événements par rapport à leurs grilles de lecture.

Dans le SOLEIL, on annonce l’ouverture aujourd’hui à Addis-Abeba du 28ème Sommet de l’Union africaine. Le journal informe que cette rencontre qui s’achève demain aura à élire le nouveau président de la Commission de l’Ua dont le Sénégal est candidat en la personne de notre compatriote, le Professeur Abdoulaye Bathily. Il fera face à quatre candidats : la ministre kenyane des Affaires étrangères, Amina Mohamed, le ministre des Affaires étrangères de la Guinée Equatoriale, Agapito Mba Mokuy, celui du Tchad, Moussa Faki Mahamat et la Botswanaise Pelonomi Venson Moitoi, chef de la diplomatie de son pays. « Jour de vérité pour Abdoulaye Bathily » écrit le QUOTIDIEN. Pour le retour du Maroc dans l’Ua, DIRECT INFO citant Rfi.fr informe qu’hier jusqu’à une heure avancée de la journée, ce n’était pas encore certain.

Sur la Gambie, l’OBS informe que Barrow compte gouverner avec sa coalition mais il a décidé de confier les ministères clés à ses hommes de confiance. Sur la nomination de la vice-présidente, Adama Barrow jure dans LIBERATION que cette nomination est légale.
 


Lundi 30 Janvier 2017 - 08:57



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter