(Revue de presse du mardi 13 décembre 2016) Banjul, mardi décisif !



(Revue de presse du mardi 13 décembre 2016) Banjul, mardi décisif !
Le Gamou et la situation en Gambie se partagent la UNE de la presse du jour. Sur la Gambie, l’AS pense que nous vivons « les derniers instants de Jammeh ». Selon le journal, la CEDEAO, l’Ua et les Nations-Unies acculent le président sortant. Ce mardi quatre chefs d’Etat (Nigéria, Libéria, Sierra-Léone, Ghana) sont attendus à Banjul pour trouver une solution à la crise. Dans un commentaire intitulé « Sauver le soldat Jammeh », l’AS écrit que « ce mardi sera donc un jour décisif pour l’autocrate gambien, son pays, le Sénégal et l’Afrique ». Le constat est unanime. ENQUETE informe que « la communauté internationale accule Jammeh. SUDQUOTIDIEN fait remarque que « Jammeh, seul contre tous ». D’ailleurs dans LES ECHOS, le nouveau chef d’Etat américain Donald Trump affirme qu’ « il quitte le pouvoir s’il ne veut pas mourir comme Kadhafi ». LIBERATION qui met à sa UNE que « le « fou » de Kanilaï ne guérit Jammeh », informe que le nouveau chef d’Etat Adama Barrow a tenté de joindre au téléphone Yaya Jammeh pour le raisonner mais ce dernier a refusé tout contact direct ou indirect avec son successeur légitime. DIRECT INFO soutient que cette situation est « l’échec dans la gestion de la transition car le président Jammeh avait besoin d’être rassuré et sécurisé pour son devenir immédiat ». WALFQUOTIDIEN voit une relation entre cette situation en Gambie et la visite du président Sall en France. Selon le journal, la visite d’Etat de Macky Sall peut être compromise car « la situation politique en France et la crise post-électorale en Gambie ne sont pas propices à une absence prolongée du chef de l’Etat hors du pays ».

Pour le Gamou 2016, le QUOTIDIEN informe que le khalife général des Tidianes par la voix de son porte-parole Serigne Abdou Aziz « Al Amine », a demandé de se ressourcer aux enseignements du Prophète Mouhamed (Psl) pour faire face à la crise des valeurs, au sein notamment des jeunes en crise de repères. Sur ces questions de valeurs et de sécurité aussi, Imam Mouhamadou Bamba Sall dans VOXPOPULI avance que l’insécurité ne peut être combattue sans l’éradication de l’alcool, de la prostitution et de la drogue dans le pays. Lors de ses visites auprès des familles religieuses, le chef de l’Etat a invité à l’étape de Thiénaba, la communauté musulmane à faire preuve de vigilance et d’éduquer la jeunesse pour la prémunir contre les dangers de la radicalisation. Le SOLEIL qui en parle, met aussi en exergue l’inauguration par Macky Sall d’un complexe à Médina Baye comprenant la résidence des hôtes et un centre de conférences. L’OBS parle d’un « Gamou, 2016 révélations » avec les sorties de Serigne Moustapha Sy et Cheikh Béthio Thioune. Pour le premier nommé, devant ses fidèles aux champs de course de Tivaouane, il a révélé son mariage éclair avec la fille d’Abdou Diouf, « un mariage de 8 mois pour le divertir pour qu’il baisse sa garde ». Pour Béthio Thioune, le journal annonce qu’il a tourné le dos à ses talibés emprisonnés dans l’affaire du meurtre de Médinatoul Salam.
 


Mardi 13 Décembre 2016 - 08:37



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter