PRESSAFRIK.COM ,  L'info dans toute sa diversité



(Revue de presse du mardi 14 mars 2017) Arrestation imminente du DG du Coud ?



DIRECT INFO informe que l’arrestation du Directeur Général du Coud, n’est plus qu’une question d’heures ou de jours. Le journal soutient que des manquements graves dans la gestion administrative et financière de Cheikh Oumar Hanne sont décelés par le Rapport 2014-2015 de l’Ofnac sous le magistère de Nafi Ngom Keïta. DIRECT INFO détaille les termes du Rapport et se demande si cette arrestation est une coïncidence ou Hanne est l’agneau du sacrifice.

Pour la caisse d’avance de la mairie de Dakar, LIBERATION soutient que l’histoire se répète terriblement avec presque les mêmes acteurs à quelques exceptions près. Selon le journal, courant 2012, les enquêteurs de la Section de Recherches avaient décelé des fausses commandes sur du riz et avaient arrêté, Amadou Moctar Diop, coordonnateur général des services municipaux et Mbaye Touré, le Daf. Le maire de Dakar était entendu comme témoin.

Pour l’actuelle affaire, Me Aïssata Tall Sall, un des avocats du maire de Dakar soutient au sortir de sa rencontre avec ce dernier dans VOX POPULI   que « nous sommes en train de voir la profondeur du dossier. Khalifa Sall m’a expliqué et m’a convaincue qu’il est victime d’une cabale ». Le journal rapporte que Me Aïssata Tall Sall lève un coin du voile sur les stratégies de la défense avec des contestations sérieuses. Un mémoire sera déposé auprès du Doyen des juges, éventuellement saisir la Chambre des accusations et la Cour de la CEDEAO pour que la détention soit levée. Ce qui fait dire au QUOTIDIEN que Me Aïssata Tall Sall trace la ligne de défense de Khalifa Sall et une liberté provisoire sera sollicitée.

L’AS informe que Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine a révélé qu’il est personnellement intervenu auprès de Macky Sall pour lui demander de faire preuve de mansuétude à l’endroit de Khalifa Sall. Le marabout a avancé le nom que porte le maire de Dakar et son lien avec la famille Sy de Tivaouane car ayant un enfant, issu de son mariage avec la fille de Serigne Habib Sy. Il précise tout de même que Tivaouane n’a jamais exprimé une quelconque colère.

L’OBS met en exergue l’autre partie de l’intervention d’Al Amine qui recevait le chef d’entreprise Babacar Fall de Thiès  venu solliciter des prières pour entamer son action  politique de soutien à Macky Sall. Le porte-parole des Tidianes a soutenu que « Khalifa Sall a fait trop d’erreurs. Je l’avais instruit de ne pas faire de conférence de presse. Mais Khalifa a trop vite parlé ».

Pour sa part, WALFQUOTIDIEN parle « du silence troublant de Tanor » sur cette affaire. Selon le journal le Secrétaire général du Ps est plus préoccupé par son bébé, le Hcct, que par son camarade de parti qui croupit en prison depuis maintenant une semaine. WALFQUOTIDIEN rapporte qu’hier, Ousmane Tanor Dieng a zappé Khalifa Sall, lors de l’ouverture de la première session 2017 de son institution.

A la UNE du TEMOIN, Abou Abel Thiam, Président du Collège de l’Artp et responsable Apr à Matam soutient que « l’affaire Khalifa Sall est un épiphénomène, elle est en marge des activités que le Président est en train de mener » avant d’ajouter que « la justice fait tort à notre régime en embastillant Khalifa ».

Pour les prochaines législatives et Khalifa Sall comme de tête de liste à Dakar, des analystes soutiennent dans SUDQUOTIDIEN que « c’est une bonne formule ». Mais le journaliste analyste politique Momar Diongue estime que ladite stratégie n’a de sens que si elle est reproduite dans les autres localités.

Le SOLEIL nous parle du bilan du Pudc lancé en juillet avec un taux d’exécution satisfaisante dans ses différentes composantes. Pour sa deuxième phase qui va démarrer au mois d’août prochain ce programme va bénéficier d’une enveloppe de 300 milliards de FCFA avec une contribution de 60 milliards de FCFA de la Chine.  

L’AS informe que le FMI prévient le Sénégal sur son niveau d’endettement. Selon le journal, l’Institution a expliqué que les niveaux de la dette du pays augmentent avec un recours accru à l’emprunt non concessionnel qui a alourdi la charge du service de la dette. Le FMI précise que même si le Sénégal reste dans une situation de faible risque de surendettement, il faut maintenir une forte croissance tout en respectant la trajectoire prévue de rééquilibrage de ses finances publiques.

La TRIBUNE parle de ces entrepreneurs américains qui veulent investir au Sénégal dans plusieurs secteurs pour une enveloppe de 60 milliards de FCFA. Des hommes d’affaires reçus par le PM par l’intermédiaire de Léna Sène qui veut faire profiter son pays des expériences de son passage à Well Street et à la Maison Blanche.

WALFQUOTIDIEN parle de la Cbao Attijari qui est victime d’une cyber-attaque. Des pirates ont réussi à s’introduire dans le système informatique de la banque pour s’emparer de 1,5 milliards de FCFA.

Terminons avec LES ECHOS qui informent  qu’un avion de la Swiss international Air Line avec à son bord 215 passagers et 15 membres de l’équipage a failli cracher à cause d’un  problème technique touchant sa pompe à kérosène. L’avion qui avait quitté la Suisse pour le Brésil et qui se trouvait au-dessus de la Mauritanie a atterri finalement sur Dakar. Un autre avion a été affrété pour la suite du voyage et deux techniciens sont attendus à Dakar pour réparer l’avion endommagé.
 
 
 


Mardi 14 Mars 2017 - 10:38



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter