(Revue de presse du mardi 30 août 2016) Sonko à la UNE !



Une personne, Ousmane Sonko. Deux mots, radiation et révocation. Toute la UNE de la presse tourne autour de la radiation ou de la révocation de l’Inspecteur principal des Impôts et Domaines, Ousmane Sonko. Au-delà des jeux de mots comme « Sonko hors domaines » dans le QUOTIDIEN ou « Macky réussit son…KO » dans l’OBS, il faut retenir avec SUDQUOTIDIEN que « par décret signé par le chef de l’Etat, le lundi 29 août, Ousmane Sonko est révoqué de la Fonction publique sans suspension des droits à pension pour manquement à l’obligation de discrétion professionnelle ».

Dans la TRIBUNE, Ousmane Sonko dit ne pas être surpris par la mesure car des sources lui avaient confié que le président de la République prendrait son décret avant même son voyage à Nairobi. Dans WALFQUOTIDIEN, ses avocats jugent la mesure illégale et vont saisir la chambre administrative de la Cour suprême pour casser le décret présidentiel.

Commentant la décision, le ministre porte-parole du gouvernement avance dans le POP qu’à chaque fois qu’un citoyen estime qu’on a porté atteinte à ses droits, il peut saisir les juridictions compétentes. Dans cette affaire, Seydou Gueye soutient que « la responsabilité de l’Etat c’est de faire appliquer la loi si l’Etat n’est plus en mesure de faire respecter la loi, nous ne sommes plus dans un Etat de droit ». Dans l’OBS, le ministre Directeur de cabinet du chef de l’Etat, Oumar Youm estime que « la sanction de Sonko est à la mesure de la gravité de la faute ».

Le TEMOIN revient sur les faits saillants ayant emporté Ousmane Sonko. Des dates sont retenues par le journal : Le 4 mai Sonko avance que les députés ne payaient pas d’impôts, le 25 juin il soutient que Macky Sall doit répondre à la Crei, le 24 juillet Sonko traite Youssou Ndour de délinquant fiscal notoire, le 30 juillet Sonko révèle qu’Aliou Sall doit 90 milliards au Fisc, le 14 août il traite Macky « d’apprenti dictateur » et le 15 août Ousmane Sonko révèle que Macky Sall a payé 50 millions de Fcfa au fisc américain entre 2008 et 2012.

DIRECT INFO parle « d’atmosphère de deuil aux Impôts et domaines ». Selon des indiscrétions rapportées par le journal, « le Directeur des Impôts et domaines serait dans une position inconfortable. Même s’il ne le dit pas, il est gêné de voir son collègue radié de la fonction publique ». Le journal ajoute que beaucoup de chefs de services et directeurs sont loin d’être contents de cette mesure.

Ousmane Sonko était hier dans une rencontre de l’opposition pour le lancement de la plateforme des forces démocratiques  et citoyennes du Sénégal (Fdc/Wallu Sénégal). L’AS qui en parle, informe que cette coalition qui regroupe des partis politiques (Rewmi, Act, Pastef, Pds, Grand parti, Bok gis gis…), des syndicats et autres mouvements, a lancé un projet de code de conduite et un plan d’actions « pour mettre fin aux dérives du pouvoir ».

Khalifa Sall sur le pied de guerre pour le contrôle de Dakar dans le cadre des élections au Hcct. Selon ENQUETE, « après le conseil municipal de Hann Bel air, le maire de la ville de Dakar a rencontré hier celui de la commune de Grand Yoff. Dans son fief, Khalifa Sall a enjoint l’ensemble des conseillers municipaux de la commune à la mobilisation et à l’unité. Pour le triomphe de la coalition And Taxawu Dakar à l’issue des élections pour le Hcct ».

LIBERATION fait sa UNE sur l’Armp qui s’oppose à la demande de renouvellement d’une dispense de satisfaire des critères de qualification introduite par Jean Lefebvre Sénégal. Selon le journal, l’Autorité de régulation avait accordé à l’entreprise de Bara Tall pour trois ans une dispense de satisfaire des critères de qualification dans le cadre des appels d’offres car l’entreprise était restée presque trois ans sans activités. Le non renouvellement de la dérogation sollicitée par l’entreprise fait dire à LIBERATION que Jean Lefebvre a désormais les deux pieds dans la tombe ne pouvant plus postuler aux appels d’offres.
 
On reste dans le domaine de l’Economie avec le SOLEIL qui parle de  l’intervention du chef de l’Etat au cours du sommet du G20 en Chine. En prélude à cette manifestation prévue les 4 et 5 septembre, Macky Sall a plaidé au niveau de la télévision publique chinoise « pour une nouvelle fiscalité mondiale et plus d’investissements et de partenariat pour l’Afrique ». Il participe à la rencontre en sa qualité de président du Nepad, indique le journal.

On termine avec l’AS qui informe que l’ANACIM bloque les pèlerins de Saloum Voyages, en refusant d’accorder à Ethiopian Airlines, qui devait acheminer la majorité des pèlerins de l’Agence de voyage l’autorisation indispensable à faire décoller un avion ayant la capacité de transporter le restant des pèlerins. Selon la directrice de Saloum Voyages, l’argument avancé par l’Anacim ne résiste pas à la réalité et à la réglementation de l’aviation civile mondiale. La directrice de l’agence de voyage, comme aussi le journal, ne donne pas les arguments avancés par  l’Anacim.

 


Mardi 30 Août 2016 - 09:26




1.Posté par siara le 30/09/2016 11:25
love massage 78 474 11 73 ** 78 424 41 54
LE MASSAGE EST UN MOMENT MAGIQUE…
OU LA NOTION DU TEMPS S’ARRÊTE… 77 181 19 99
UN MOMENT HORS DU COMMUN QUI NOUS AIDE A ÊTRE SOULAGE DU STRESS ET DE LA FATIGUE QUOTIDIENNE…love ma ssage vous propose tres bon wikeen 77 673 66 85 ** 77561 71 83

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter