(Revue de presse du mercredi 08 février 2017) Cité de l’Emergence : La caserne Malick Sy acquise par les Marocains



La démission du Substitut général à la Cour d’appel de Dakar  de son poste de membre du Conseil supérieur de la Magistrature (Csm) occupe la UNE de plusieurs journaux. L’AS rapporte que c’est le 1er février dernier qu’il a remis sa lettre de démission au Président du Csm, le chef de l’Etat, Macky Sall. Le magistrat Ibrahima Déme fait constater que « l’institution constitutionnelle chargée de garantir l’indépendance de la justice, qui était certes à parfaire, est désormais dépouillée de toutes ses prérogatives. Dans ces conditions, il s’avère impossible d’exercer ma mission dans toute sa plénitude ». Le journal rappelle que ce désormais ex-membre du Conseil supérieur de la Magistrature avait fait en août 2016 une contribution pertinente sur la réforme du Csm. Dans la TRIBUNE où l’on publie l’intégralité de la lettre de démission, on retient des explications du magistrat que « la justice est instrumentalisée et elle affaiblit l’autorité des magistrats ».

En tout cas, le maire de la Médina, Bamba Fall soutient dans une lettre ouverte au chef de l’Etat que « la justice sénégalaise a pris depuis bien longtemps des allures exécrables ». Dans sa lettre reprise par VOX POPULI, il explique les raisons de son emprisonnement. D’ailleurs pour la suite du dossier de son arrestation, LES ECHOS informent qu’il sera entendu aujourd’hui par le Doyen des juges après les auditions de ses compagnons qui ont tous nié avoir participé au saccage du siège de leur parti et ont blanchi le maire de la Médina. D’ailleurs pour WALFQUOTIDIEN, « Bamba Fall marche vers la liberté ». Selon le journal, ses avocats pourront enfin introduire une demande de mise en liberté provisoire, à l’issue de l’audition d’aujourd’hui.

L’achat de Tigo par Wari est aussi bien présent dans la presse du jour. L’OBS informe que le groupe Wari a acquis Tigo, le deuxième opérateur de téléphonie mobile au Sénégal avec un accord de cession pour près de 80 milliards de FCFA. Le Pdg du groupe Wari promet d’offrir aux consommateurs « les meilleurs services, toujours moins chers ». Kabirou Mbodji est présenté par le journal comme « un modèle de gestionnaire, une grande fierté nationale ».

La panne de la radiothérapie de l’hôpital Aristide Le Dantec occupe la UNE des journaux Le SOLEIL, le QUOTIDIEN et SUDQUOTIDIEN. Dans le Soleil, le ministre Awa Marie Coll Seck  annonce l’acquisition de 3 nouveaux appareils dans les 6 prochains mois. Mais aussi d’un plan national de lutte contre le cancer dont la mise en œuvre est évaluée à plusieurs dizaines de milliards de FCFA. En tout cas pour le Quotidien, l’achat de ces appareils prochainement et l’envoi de nos malades au Maroc, renvoient « à une mauvaise thérapie de l’Etat ». Dans Sudquotidien et dans un dans un commentaire titré, « Quelle honte ! », on souligne que « ce pays ne mérite pas ce que le régime lui fait subir. Et pourtant, les milliards planqués dans les paradis fiscaux auraient suffi à redonner  espoir à des malades qui luttent chaque jour que Dieu fait, contre la mort. On ne badine pas avec la santé des populations ».

ENQUETE constate qu’entre le Sénégal, le Maroc et la Mauritanie, « c’est le choc des intérêts ». Le journal souligne qu’à cause de son rapprochement avec le Maroc et leurs positions communes sur des questions stratégiques dans le continent, le Sénégal entretient des relations plutôt tendues avec certains pays africains dont son voisin immédiat la Mauritanie, ou encore l’Algérie. Mais le Sénégal et la Mauritanie devront dépassionner leurs rapports diplomatiques et leurs relations bilatérales relativement aux intérêts économiques entre les deux pays comme la volonté d’approuver d’ici fin 2017 ou au plus tard en début 2018, la décision finale d’investissement sur leurs gisements communs de gaz. Mais le TEMOIN fait remarquer que les Marocains semblent bénéficier des faveurs qu’aucun autre pays ne peut espérer au Sénégal. Le journal informe qu’après avoir mis la main sur une partie de la désormais ex-gare routière dit « Pompier », les promoteurs immobiliers du royaume chérifien ont finalement acquis le reste de cet espace qui englobe la caserne Malick Sy. Une acquisition qui signifie que les sapeurs-pompiers vont être évacués.

DIRECT INFO parle du budget 2017 de l’Etat qui est de 3360 milliards. Et cela est disponible depuis le 2 janvier. Le journal parle d’une première au Sénégal et attribue la prouesse au ministre du Budget, Birima Mangara.

Terminons avec LIBERATION qui parle de « sale temps pour Abdoul Mbaye ». Selon le journal, l’ancien PM est dans de sales draps. Son ex épouse Aminata Diack s’est constituée partie civile dans le dossier judiciaire en phase finale d’instruction dans une procédure de divorce.
 


Mercredi 8 Février 2017 - 08:28



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter