(Revue de presse du mercredi 12 juillet 2017) Enquête sur les fuites au Bac : 27 personnes déjà arrêtées



(Revue de presse du mercredi 12  juillet 2017) Enquête sur les fuites au Bac : 27 personnes déjà arrêtées
La campagne pour les législatives occupent la UNE des quotidiens. Le journal ENQUETE précise qu’au 3e jour hier c’était des mobilisations tous azimuts. Le journal donne trois cas, « Boun Abdallah Dionne mobilise le Nord. Marée humaine pour Idrissa Seck à Thiès. Aïssata Tall Sall cherche « l’Avenir » à travers les rues de Pikine ». Restons avec le Premier ministre qui annonce dans l’OBS (qui reprend le site exclusif.net) que son ami et grand frère Oumar Sarr du Pds rejoindra la mouvance présidentielle l’année prochaine. Réponse du n°2 des libéraux dans l’OBS, « je ris de ces hallucinations du Premier ministre. Ce sont juste des propos de campagne d’un homme de troupe désemparé ». Dans le QUOTIDIEN le PM ironise toujours à propos d’Oumar Sarr, « Oumar Sarr appartient désormais au passé. C’est mon ami, il faut lui faire mordre la poussière tout doucement ». Plus précis l’envoyé spécial du SOLEIL rapporte l’invite du PM à l’endroit d’Oumar Sarr pour venir travailler à côté de Macky Sall surtout que pour la tête de liste de la mouvance présidentielle, le Pds sera donné à un autre après les législatives.
 
Idrissa Seck à Thiès lance dans l’OBS que « la vue de Macky Sall s’arrête à Diamniadio et peut-être à Diass mais pas au reste du Sénégal et de l’Afrique ». Seck qui a lancé hier dans la capitale du rail la caravane des 1500 jeunes volontaires de la coalition Mankoo Taxawu Senegaal soutient qu’il n’a pas d’inquiétude pour l’avenir du Sénégal mais son inquiétude est le maintien au pouvoir d’un régime incompétent et corrompu. Pourtant dans le SOIR, on apprend que «certains de ses responsables ne comprennent pas pourquoi Idrissa a la paresse de faire le tour du Sénégal, ou d’aller vers les militants. Durant la pré-campagne, il ne s’est déplacé nulle part et a même préféré laisser le terrain  à Déthie Fall, qui est désormais plus familier aux militants ». A Thiès toujours, VOX POPULI parle d’un coup dur pour Benno Bokk Yakaar avec la décision de Thierno Alassane Sall qui selon certaines sources a demandé à ses militants de voter pour la liste de Mankoo Taxawu Senegaal.
 
DIRECT INFO constate que les jeunes présents à l’accueil de Wade, avoisinaient 90% de la marée humaine. Mais le journal se demande si cette masse sera traduite dans les urnes. En tout cas avec Wade, le TEMOIN constate que la campagne semble décoller. Le journal se demande même si le retour « gagnant » de Wade ne va pas contraindre son ancien poulain Macky Sall à descendre dans l’arène. WALFQUOTIDIEN parle de l’âge d’Abdoulaye Wade (91 ans) et de Moustapha Niass (85 ans) dans la campagne. Selon le journal, face à des jeunes leaders de coalition, ils sont la cible des attaques des adversaires politiques relativement à leur âge.
 
DAKARTIMES s’intéresse au salaire et avantages des députés qui n’ont cessé d’augmenter depuis les indépendances. Selon le journal au bout de chaque quinquennat, l’Etat du Sénégal a débloqué plus de 26 milliards de FCFA rien que pour ces parlementaires. Une somme qui sera revue à la hausse avec l’augmentation du nombre des députés qui passe de 150 à 165.
 
A la UNE de SUDQUOTIDIEN, la plateforme de veille des femmes pour la paix et la sécurité lance un vibrant appel à la transparence et à des joutes pacifiques.
 
Pour les fuites au Bac, l’AS soutient que les enquêtes menées conjointement par la Section de recherches de la gendarmerie de Colobane et la Dic avancent à grands pas. Et toutes les investigations mènent à Kaolack. LIBERATION parle pour le moment de 27 personnes arrêtées parmi elles, un professeur de Yalla Suur-en, qui vendait les épreuves à 200.000FCFA.
 
On reste avec LIBERATION qui revient sur la sortie de la directrice des Opérations de la Banque mondiale qui affirmait que le TER et Air Sénégal ne sont pas nécessaires. Selon le journal, cette sortie s’explique par le fait que le Sénégal a tenu tête à cette institution qui voulait qu’à la place du TER, la relance du Dakar-Bamako. LIBERATION rapporte le niet catégorique de Macky Sall et parle de « sortie insolente et des appétitifs colonialistes de Louise Cord ». 
 
Terminons avec la UNE de la TRIBUNE qui reprenant le site Seneweb parle de l’horreur à Rufisque. Il s’agit de Mame Guereum Guèye retrouvé ce mardi dans sa chambre, la gorge tranchée, les mains coupées. Quand le site parle de flou total sur les circonstances de la mort de cet homme de 55 ans, les ECHOS précisent que c’est un suicide. Les sources du journal rapportent que le défunt a écrit une lettre où il demande pardon à ses parents, à son marabout.
 


Mercredi 12 Juillet 2017 - 11:43



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter