(Revue de presse du mercredi 30 novembre 2016) Elections présidentielles en Gambie: Défaite de Jammeh ?



Commençons cette revue de presse par les chiffres du Sida au Sénégal. VOXPOPULI rapporte que la prévalence du Sida est estimée à 0,7% au Sénégal. Le journal insiste sur les chiffres qui concernent les enfants. Sur les 46 000 porteurs du virus, il y a, indique-t-il 4800 enfants. Pour l’année 2015, le journal informe que le pays a enregistré 1600 nouvelles infections au Vih Sida et 2200 décès.

D’autres chiffres plus heureux à la UNE du SOLEIL. Le journal rapporte les propos du ministre du Travail devant les députés lors du vote de son budget. Selon Mansour Sy, 234 960 emplois décents ont été enregistrés de 2012 à 2015. Il précise que ces emplois concernent les contrats visés à l’inspection du Travail, le recrutement de la Fonction publique, les recrutements au ministère de l’Education et au ministère de l’Enseignement technique.

Avec le gel de la prolifération des essenceries, la protection civile sauve Dakar d’un drame. C’est le journal 24 HEURES qui en parle. Les sources du journal rapportent que c’est un rapport explosif de la Protection civile, un service indépendant du ministère de l’Intérieur qui a sans doute précipité la mesure prise par les pouvoirs publics malgré le lobbying des pétroliers.  

Sur la question de l’homosexualité, le TEMOIN informe qu’après Barack Obama, Macky Sall remet le Premier ministre canadien à sa place. Ce dernier lors du Sommet de la Francophonie à Madagascar avait milité en faveur du respect des droits des homosexuels dans les pays africains. En réponse sur les antennes de TV5, le chef de l’Etat du Sénégal a recadré avec fermeté Justin Trudeau en lui demandant de ne pas essayer d’imposer aux sociétés africaines une manière d’être.

En politique, le QUOTIDIEN soutient qu’Abdoulaye Daouda Diallo est le grand ordre du jour de la rencontre Macky-Mankoo de ce jeudi. Le journal explique que l’organisation des élections par le ministère de l’Intérieur sera l’un des points scrutés lors de la rencontre de demain. Si un limogeage semble improbable, le recours à un ministère en charge des élections peut constituer une option pour le chef de l’Etat. Question du journal : Macky Sall cèdera-t-il aux pressions de Mankoo wattu Senegaal ?

Dans SUDQUOTIDIEN, Dr Maurice Soudiek Dione pense que le régime de Macky Sall risque de tout perdre, si toutefois la rencontre  avec l’opposition a pour objet de déstabiliser ses adversaires politiques. Pour cette opposition, l’enseignant-chercheur à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis estime que, compte tenu des sujets d’intérêt général qui vont être discutés, cette opposition a donc tout intérêt à se réunir pour construire des complicités objectives et des compromis dynamiques. Seulement la TRIBUNE informe déjà que la coalition Mankoo wattu Senegaal vole en éclats. Et le Collectif des leaders de Mankoo wattu Senegaal, une entité au sein de la structure, conteste la participation de certains membres à la rencontre de demain avec le président Sall.

Sidy Lamine Niasse a dédicacé hier son livre, « Un étranger parmi les siens ». L’AS informe qu’il se veut le porte-voix des sénégalais «étrangers » dans leur propre pays. Dans son ouvrage, le Pdg du groupe de presse Walfadjri a expliqué les tares des différents régimes caractérisés par une gestion patrimoniale et la construction de clivages pour exclure un bon nombre de sénégalais qui se sentent étrangers dans leur propre pays. WALFQUOTIDIEN parlant de la cérémonie de dédicace de ce livre, informe que des sommités de toutes obédiences confondues ont répondu hier présents. D’où le titre à la UNE du journal, « quand Sidy Lamine Niasse réunit la République ».

Le cri du cœur de Baba Kounta Diouf à la UNE de l’OBS. Ce chef d’entreprise dit craindre pour sa vie après son refus de démolir la mosquée construite dans sa maison à Djanatoul Mahwa à Touba sur demande de Cheikh Béthio Thioune. Extrait de son entretien avec le journal, « je crains de subir le même sort que Bara Sow ».

LIBERATION informe que la justice française particulièrement  le parquet financier, s’est récemment opposé à une demande de sortie du territoire sollicité par Lamine Diack. De même sa demande d’annulation de la procédure en son encontre a été aussi rejetée.

Pour les élections présidentielles en Gambie de ce 1er décembre, DIRECT INFO informe que « The Gambia electoral monitor » a publié une étude concluant pour la première fois à une défaite du président Jammeh au pouvoir depuis 1994. Résultats de ce sondage : Adama Barrow 54%, Yaya Jammeh 41% et Mama Kandeh 3%.

A la UNE du journal ENQUETE, c’est le rappeur Mallal Talla qui accuse la mairie de Guédiawaye, la commune d’arrondissement de Wakhinane Nimzatt et le ministère de la Culture et de la Communication de ne pas respecter leurs engagements de soutenir la 3ème édition du Festival « Guédiawaye By Rap ». Les institutions accusées démentent et apportent des explications. Titre du journal, « la grosse controverse ».
 


Mercredi 30 Novembre 2016 - 08:27



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter