(Revue de presse du samedi 03 septembre 2016) Dakar, l’enjeu de l’élection des membres du Hcct



(Revue de presse du samedi 03 septembre 2016) Dakar, l’enjeu de l’élection des membres du Hcct
Les élections ce dimanche des membres du Haut conseil des collectivités territoriales (Hcct) occupent une bonne partie de la presse du jour. L’AS donne les détails, « les conseillers municipaux et départementaux au nombre de 27 000 vont élire les 80 membres du Hcct, ce sont ainsi 36 listes, 45 centres de vote en raison d’un centre par département. Les 70 autres membres du Hcct seront nommés par le chef de l’Etat ».

SUDQUOTIDIEN comme tous les autres journaux, souligne que l’enjeu est à Dakar. Selon le journal « Dakar apparaît comme le point d’orgue des joutes de demain ». Titre du journal, « Dakar, au centre de la bataille ». ENQUETE est affirmatif, « Election ce dimanche des membres du Hcct : La bataille de Dakar aura lieu ».

Si dans la TRIBUNE, la coalition « And Taxawu Dakar estime que l’élection ne sera qu’une formalité », dans l’OBS, Alioune Ndoye, maire de Dakar Plateau soutient que « sur les papiers, cette coalition And Taxawu Dakar part perdante dans la mesure où c’est une petite partie de la coalition Taxawu Dakar de 2014 qui s’est alliée à quelques libéraux pour la créer ».

Le POP avance que Kalifa Sall joue gros à Dakar, il a intérêt que sa coalition gagne brillamment le scrutin, un échec risquerait de sonner le glas de ses ambitions présidentielles après le camouflet du référendum du 20 mars dernier.

Le QUOTIDIEN soutient que c’est une petite élection qui devient grande car des résultats de Dakar, sortira une première ébauche de ce qui pourraient être les Législatives et la Présidentielle, mais aussi des rapports de force entre Macky Sall et Khalifa Sall, entre ce dernier et Ousmane Tanor Dieng.

LIBERATION met un autre sujet à sa UNE, « Mamadou Lamine Diallo, son épouse et l’histoire du permis Madina ». Le journal revient sur la révélation du journaliste et homme politique El Malick Seck qui a révélé que le leader du mouvement Tekki avait usé de sa position de conseiller technique du Premier ministre et Président du conseil général des mines à la fin des années 90 pour octroyer un permis de recherche en or à une société qui serait contrôlée par sa femme. D’ailleurs le permis d’exploitation a été retiré en 2003 pour absence de travaux. Dans ses investigations LIBERATION explique qu’on ne sait guère si la femme de Mamadou Lamine Diallo détenait ou non des parts dans cette société. Un débat mis sur la table après la sortie du leader de Tekki sur la Rfm soutenant qu’il faudrait éviter ce qui se passe à Brazzaville où une seule famille gère le pétrole.

WALFQUOTIDIEN annonce qu’on va vers une paralysie du secteur public suite à la radicalisation des syndicats des Impôts et domaines et des travailleurs du Trésor dans l’affaire Ousmane Sonko. Ce n’est pas tout ajoute le journal car des syndicats comme le Cusems et le Grand cadre ont décidé de prêter main forte à l’Inspecteur révoqué.

C’est maintenant officiel, la Tabaski c’est pour le 12 septembre. SUDQUOTIDIEN annonce que cette année les musulmans du Sénégal vont célébrer la fête à l’unisson.

La UNE du SOLEIL pour terminer, c’est le président chinois Xi Jinping qui félicite le président Macky Sall pour son engagement en faveur de l’intégration africaine. Le chef de l’Etat séjourne en Chine dans le cadre du Sommet du G20 prévu les 4 et 5 septembre prochains.
 


Samedi 3 Septembre 2016 - 09:22



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter