Revue de presse du samedi 23 juillet 2016 : Des infrastructures en question



Revue de presse du samedi 23 juillet 2016 : Des infrastructures en question
Il est beaucoup question d’infrastructures dans la presse du jour. Commençons par l’Aéroport international Blaise Diagne où le journal le QUOTIDIEN informe que les saoudiens ont laissé de nombreux créanciers qui peinent à rentrer dans leurs fonds. Selon le journal certaines entreprises estiment que le montant total ne devrait pas être loin de 23 milliards, or, l’Etat et ses démembrements déclarent n’avoir rien à voir dans l’affaire et le repreneur turc, Summa-Limak, ne reprend pas le passif des Saoudiens. Titre du journal à sa UNE : « Les créances blessent diagne ».

On reste avec Aibd car le gros marché pour la conception et la réalisation d’une ligne de fer électrifiée pour  Train express régional (Ter) reliant Dakar à cet aéroport a été remporté par le groupement Eiffage, Yapi Merkezi (turc) et la Cse. Selon LIBERATION qui donne l’information, c’est un marché de 329,4 milliards. Le SOLEIL va plus loin en précisant que le groupement Eiffage, Yapi Merkezi, Cse devrait réaliser le premier lot, le groupement Engie Ineo/Thales pour le deuxième lot et le groupement Nge/Tso/Cim/Cde pour le troisième lot. Titre du journal, « Train express régional : Des entreprises françaises gagnent le marché ».

Toujours dans ce monde des infrastructures, le SOLEIL informe que le chef de l’Etat va inaugurer aujourd’hui le Pont de l’Emergence, un véritable joyau d’un coût de 7 milliards fcfa. Le journal explique que ce pont va remplacer l’ancienne infrastructure appelée Pont Sénégal 92. Le SOLEIL nous apprend aussi que la section 3 de la Vdn qui va de Guédiawaye à Tivaouane Peulh est maintenant opérationnelle. Macky Sall a procédé à son ouverture hier.

Pour cette tournée du chef de l’Etat dans la banlieue qui s’achève aujourd’hui, SUDQUOTIDIEN met à sa UNE, « Macky charme la banlieue ». Cela avec les actes posés : visite à l’hôpital Dalal Jamm qui doit ouvrir d’ici fin 2016, poses de première pierre de la mosquée Thierno Souleymane Baal et de l’hôtel de ville de Guédiawaye, coupure de ruban de la section 3 de la Vdn et les audiences tous azimuts…

C’est lors de cette tournée que le chef de l’Etat a décidé de rendre le stade Assane Diouf de Rebeuss à la jeunesse dudit quartier. Dans l’AS, aujourd’hui, les investisseurs demandent au président de revoir sa position pour ne pas décourager les promoteurs sénégalais et ne pas chasser les investisseurs chinois partenaires. Le projet « Kawsara » qui a déjà englouti 15 milliards selon ses promoteurs devrait accueillir 8 tours de 28 étages et une tour phare de 35 étages.

A la UNE de WALFQUOTIDIEN, on retrouve Ousmane Sonko, Inspecteur des Impôts et leader du parti Pastef avec ce titre principal, « des biens fonciers de Karim distribués à des proches de Macky ». Selon l’Inspecteur donc, « la traque est en train de se transformer en recel de biens mal acquis ». Autre révélation d’Ousmane Sonko, l’attribution sans appel d’offres d’un marché de 150 milliards fcfa à la société « Envol immobilier » pour la construction de la cité des fonctionnaires à Diamniadio. L’entreprise créée seulement le 22 décembre 2015 n’ayant aucune référence en la matière a sous-traité le marché avec une société chinoise.
En politique, le POP parle de duel à distance entre Macky Sall et Khalifa Sall. Selon le journal un nouvel épisode de ce duel se joue aujourd’hui car au moment où Macky Sall procédera à l’inauguration du pont de l’émergence, Khalifa Sall va présider un grand meeting sur les allées du Boulevard du Centenaire. Le journal rappelle que le 28 mai dernier au moment où le président lançait au Palais le dialogue national, Khalifa Sall présidait un méga-meeting sur l’avenue Bourguiba. Autre lecture de ce meeting à la UNE du journal ENQUETE, « Meeting de l’Union départementale Ps de Dakar : Khalifa défie Tanor Dieng ». Selon Bamba Fall, maire de la Médina, dans les colonnes du journal, « Khalifa et Cie profiteront de la rencontre pour appeler à la remobilisation du Ps dans le but de reconquérir le pouvoir ». Mais toujours dans le journal ENQUETE, Me Moussa Bocar  Thiam, porte-parole adjoint des verts, qui salue l’initiative demande à ses camarades d’œuvrer pour la massification de BBY et non le contraire car le Ps n’est pas un parti d’opposition.

Un socialiste du camp de Khalifa Sall qui a des problèmes avec ses alliés de l’Apr, c’est Barthélémy Dias. Le réseau des enseignants de l’Apr menace à la UNE de la TRIBUNE que « Barth a oublié que ses mains sont rouges de sang ». Lors d’un point de presse dans les locaux du cabinet du ministre Youssou Touré, ces enseignants apéristes répondant aux critiques formulées par Barthélémy Dias à l’endroit de Macky Sall et de la coalition Benno Bokk Yaakkar (BBY), jurent que « Barth va se mordre les doigts ».  

Terminons avec l’OBS qui informe qu’un présumé djihadiste sénégalais, membre de Boko Haram activement recherché par le Sénégal, a été arrêté par la police mauritanienne. Le journal ajoute qu’il a été acheminé à Dakar par des éléments de la Dic et auditionné depuis hier par les policiers.
 


Samedi 23 Juillet 2016 - 09:17



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter