(Revue de presse du vendredi 02 septembre 2016) : Pape Alé Niang est d’attaque !



(Revue de presse du vendredi 02 septembre 2016) : Pape Alé Niang est d’attaque !
Le ministre de l’Intérieur a décidé de remettre le fichier des électeurs pour les élections du Hcct à la coalition dirigée par Khalifa Sall. Le QUOTIDIEN qui donne l’information rapporte tout de même les précisions du Directeur général des élections (Dge). Selon Thiendalla Fall, « nulle part, dans la loi relative à l’élection des hauts conseillers, il n’est fait mention d’une obligation pour l’administration électorale de remettre aux candidats et listes de candidats la liste des électeurs par bureau de vote ». En tout cas dans l’AS, la Commission électorale nationale autonome (Cena) estime que la Dge a l’obligation de mettre à la disposition des listes en lice le fichier.

Dans le POP, Khalifa Sall a mis en garde ceux qui seraient tentés de frauder car ils vont mettre en place un dispositif sévère pour humilier et vilipender tout fraudeur. Pour la bataille de Dakar, la mouvance présidentielle n’a pas de soucis pour sa victoire. Selon le ministre de la Gouvernance locale et maire de Yoff, Abdoulaye Diouf Sarr à Grand-Dakar par exemple sur les 54 conseillers, les 38 sont avec eux.

L’opposition s’organise davantage. ENQUETE informe que le Front pour la défense du Sénégal/Mankoo wattu Senegaal, a été lancé hier par plusieurs partis d’opposition, mouvements citoyens et personnalités indépendantes. L’opposition entend lutter contre ce qu’elle considère comme « une dictature à visage découvert qui s’installe dans notre pays, l’asservissement par l’Exécutif de tous les pouvoirs, notamment, le Législatif et le Judiciaire, les tentatives de division des Sénégalais, la gestion patrimoniale et familiale des richesses du pays et la corruption généralisée ».

Un opposant à la UNE de SUDQUOTIDIEN avec d’autres préoccupations. Idrissa Seck condamne « le coup de force électoral » d’Ali Bongo au Gabon.  Le leader du parti Rewmi invite le président de la République et le Gouvernement du Sénégal dans l’urgence à condamner avec la plus grande fermeté cette forfaiture et à exprimer une position claire sur ce coup de force contraire à toutes les chartes et conventions dont ils sont signataires ».

Le TEMOIN réalise un dossier sur le droit de réserve. Le journal parle de la jurisprudence Babacar Lô et Abdou Salam Diallo au temps de Senghor invoqué par le gouvernement dans l’affaire Ousmane Sonko. Le TEMOIN qui donne aussi les cas Cheikhna Keïta et Abdoul Aziz Ndao, assimile cette radiation comme « du terrorisme d’Etat ». Dans l’affaire Ousmane Sonko, Viviane Laure Elisabeth Bampassy, ministre de la Fonction publique déclare dans l’OBS qu’on ne peut pas tenir des propos d’une virulence extrême vis-à-vis de la plus haute autorité du pays, se considérer comme un haut cadre de l’administration et ne s’attendre à rien du tout. Elle ajoute que « nous n’avons rien contre Ousmane Sonko, agent de l’Etat. Mais, un agent de l’Etat a un statut qui lui impose une certaine posture ». A la UNE de DIRECT INFO, le journaliste Pape Alé Niang soutient que « personne n’a encore contredit les déclarations de Ousmane Sonko allant des impôts impayés de l’Assemblée nationale, en passant par la dilapidation des ressources lors du référendum». Sur le cas Aliou Sall, Pape Alé Niang soutient qu’ « au moment où les gens se battaient, lui faisait son busines en Chine. Mais quand les choses se présentent comme telle, on se doit de se poser des questions ».

Parlons économie à la UNE du SOLEIL. Le chef de l’Etat déclare que « la Chine pourrait devenir le premier partenaire commercial du Sénégal ». Macky Sall soutient la Chine est passée, en quatre ans, de la position de 24ème partenaire commercial du Sénégal à celle de deuxième et elle pourrait même s’emparer de la première place si les efforts de coopération sont accentués.

WALFQUOTIDIEN réalise un grand dossier sur la crise de l’éducation. Selon le journal, l’année scolaire 2015/2016 a été comme les précédentes, sauvée de justesse, grâce cette fois-ci aux chefs religieux sans l’implication desquels les examens de fin d’année n’auraient pas eu lieu. WALFQUOTIDIEN ajoute qu’à un mois du début de l’année scolaire 2016/2017, la hantise de revivre une telle crise habite parents d’élèves et partenaires sociaux.

LIBERATION informe que Cheikh Tidiane Mbaye a démissionné de ses fonctions d’administrateur conseiller du président du Conseil d’administration de Orange Sénégal.  Pour le moment les raisons de la démission ne sont pas connues du journal qui ajoute tout de même que cela suscite tous les commentaires au sein de la boîte.

La Tabaski c’est pour le 12 septembre. ENQUETE qui donne l’information cite l’Association sénégalaise pour la promotion de l’astronomie (Aspa).

Terminons avec la TRIBUNE qui parle du démantèlement d’un réseau de trafic de domestiques vers l’Arabie Saoudite par la Dic. Dans le lot des interpellés qui sont  poursuivis pour association de malfaiteurs et traite de personnes, deux femmes d’affaires et un voyagiste.  
 
 
 


Vendredi 2 Septembre 2016 - 09:35



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter