(Revue de presse du vendredi 13 janvier 2017) Gestion des collectivités locales : Macky Sall transmet des rapports de l’IGE à la Justice



Commençons ce tour d’horizon de la presse avec l’économie notamment le secteur aéroportuaire. Selon LIBERATION, le Directeur Général de l’AIBD annonce le premier vol sur cet aéroport en décembre 2017. Abdoulaye Mbodji a fait cette annonce à l’occasion d’une visite effectuée sur le site par la Commission Urbanisme, Habitat, Equipement et Transports de l’Assemblée nationale. Mbodji précise que « nous sommes à un état d’avancement des travaux de 94% ». Dans la TRIBUNE, on annonce l’inauguration pour avril 2017 et que les 6% des travaux qui restent vont être terminés d’ailleurs à la fin de ce mois d’avril 2017. Dans WALFQUOTIDIEN, on soutient que fin 2017, c’est un pari difficile pour les autorités. Partant des propos du Directeur Général de l’AIBD relatifs aux détails qui concernent les bâtiments administratifs et d’autres finitions, le journal avance qu’en décembre prochain, ce serait un pari encore difficile d’entendre le bruit d’un moteur d’avion à l’AIBD.

Parlons justice avec LIBERATION qui annonce que « le chef de l’Etat a décidé de transmettre à la Justice des rapports de l’Inspection générale d’Etat (IGE) mettant en cause certains maires ». Selon le journal, ces rapports ont un cachet assez particulier puisqu’ils concernent la gestion 2009-2014 de certaines collectivités locales. LIBERATION rappelle que Macky Sall a tenu à mettre en garde ses collaborateurs en soutenant qu’il ne protégera personne.

Dans ce domaine, la TRIBUNE parle de l’instrumentalisation de la Justice qui a comme conséquence un Exécutif qui discrédite un Judiciaire. Selon le journal, comme en 2000, aujourd’hui Macky Sall est accusé d’instrumentaliser à son tour la justice comme Wade pour solder des comptes politiques. « Un éternel recommencement qui ternit un peu plus l’image de la Justice ».

Dans le combat judiciaire relatif à l’affaire de la casse de la maison du parti socialiste, VOXPOPULI informe que le PS ne lâche pas du lest et demande à tous les députés de voter la levée de l’immunité parlementaire de tout élu qui serait impliqué dans cette affaire. Le TEMOIN ajoute dans cette affaire que Khalifa Sall sera devant la presse ce vendredi pour une réponse dans l’affaire Bamba Fall et Cie mais aussi d’autres sujets comme les législatives de 2017 ou le budget de la mairie de Dakar. Et le point de presse de façon symbolique sera tenu dans les locaux de la mairie de la Médina.

Au sein du Pds, WALFQUOTIDIEN informe que même si le Comité directeur de ce parti n’a pas abordé les sorties de Farba Senghor et son audition par la Commission de Discipline, tous les militants et responsables sont invités à traduire en acte les instructions du secrétaire général national, de serrer les rangs et de travailler ensemble dans l’unité, la responsabilité et la vigilance militante. Dans DIRECT INFO, Farba Senghor,  assume que leur parti à un problème de gestion. Le journal ajoute que son attitude est jugée par la Commission de Discipline du Pds comme irrespectueuse et irresponsable.

L’OBS décrypte ce matin la stratégie de la liste unique de l’opposition aux législatives de 2017. Cela peut-être une arme fatale contre Macky Sall, soutient le journal. Deux points de vue dans le journal. Selon le sociologue et analyste politique Ousmane Bâ, « ce sera difficile, mais une liste unique de l’opposition serait une menace pour le pouvoir ». Mais pour Maurice Soudieck Dione, Docteur en Sciences politiques à l’UGB, « une liste unique va noyer certains leaders nouvellement entrés en politique ».

Dans le domaine de l’éducation, SUDQUOTIDIEN revient sur le  bilan de la première phase du Programme d’amélioration de la qualité, de l’équité et de la transparence (Paquet) de 2013 à 2016. Les indicateurs, selon le journal, montrent « le vrai visage d’un secteur éducatif à l’agonie ». Entre autres problèmes, le journal souligne les taux d’abandon et de redoublement élevés, les mauvais résultats aux examens nationaux… Sur le même secteur, le SOLEIL informe que le PM a annoncé hier que 50% de la contribution forfaitaire à la charge de l’employeur (Cfce) soit 10 milliards de FCFA seront versés dans le Fonds de financement de la formation professionnelle et technique (3Fpt). Le journal annonce que 3000 jeunes ont reçu de ce Fonds hier au Grand Théâtre leurs bons de formation.

Terminons avec la Gambie où ENQUETE soutient que Jammeh manœuvre comme il peut pour s’accrocher au pouvoir. Et l’AS ajoute que le Nigéria a ouvert les bras au dictateur de Banjul en lui accordant l’asile.
 
 


Vendredi 13 Janvier 2017 - 08:26



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter