(Revue de presse du vendredi 16 septembre 2016) Djibo Kâ veut raffermir les liens entre Macky et Khalifa…



(Revue de presse du vendredi 16 septembre 2016) Djibo Kâ veut raffermir les liens entre Macky et Khalifa…
L’affaire de la vente de produits pétroliers toxiques au Sénégal est bien en place dans la presse du jour. Selon ENQUETE, « le consortium Vivo Energy (Shell) est au banc des accusés ». Le journal cite ainsi le rapport (160 pages) de l’ONG, Public Eye (ex Déclaration de Berlin) qui informe que sept pays africains dont le Sénégal, sont victimes des pratiques de Vitol, Trafigura et Addax/Oryx. Des sociétés qui profitent de la faiblesse des normes dans ces pays pour y vendre des carburants de mauvaise qualité et réaliser des produits au détriment de la santé de la population. Dans LIBERATION, on explique que les prélèvements ont montré la présence d’une teneur en benzène, classé cancérogène avéré pour l’homme mais aussi un additif utilisé comme substitut du plomb, le Mmt, à  base de manganèse, un métal neurotoxique.  

Le carburant, le bon certainement va bien avec le transport aérien. ENQUETE  citant le magazine Jeune Afrique, informe que la procédure de liquidation judiciaire de Sénégal Airlines a entamé sa dernière ligne droite. Le président du Conseil d’administration a adressé une correspondance au ministre du Tourisme et des Transports Aériens pour lui demander de prendre en charge le processus de dépôt de bilan.

Pour le développement du secteur numérique, le Sénégal a mis en place le projet « Sénégal numérique 2025». Le SOLEIL informe à sa UNE que le processus d’élaboration du document de stratégie de ce projet lancé depuis 2012 a vu hier le partage et la validation de son rapport provisoire. Le financement du projet est estimé à plus de 1345 milliards de Fcfa.

DIRECT INFO parle ce matin « des dossiers brûlants qui ont fait tomber des enquêteurs de l’Ofnac ». Le journal cite les affaires Pétro Tim, Bictogo, les fausses quittances des impôts et domaines ou encore le littoral avec la zone des filaos de Guédiawaye. Selon le journal, les enquêteurs de l’Ofnac ont osé fouiner de fond en comble sur des dossiers très sensibles mettant en cause un  frère du président de la République.

La TRIBUNE informe que dans le cadre de la lutte contre le terrorisme un habitant de Keur Massar  qui était dans la ligne de mire des pandores de la Section recherches a été arrêté. Ibrahima Diallo grossit ainsi la liste des personnes arrêtées pour liaison présumée avec les groupes terroristes. Dans ce même  journal on informe sur les opérations de sécurisation à la veille de la Tabaski à Guédiawaye. Plusieurs agresseurs ont été interpellés puis déférés au parquet par le commissariat de Wakhinane Nimzatt.

En politique, WALFQUOTIDIEN informe que « face aux dérives du pouvoir, l’opposition engage le combat contre Macky ». Selon le journal, le Front pour la défense du Sénégal/Manko Wattu Senegaal a décidé de descendre dans la rue le 14 octobre en organisant une marche de protestation nationale et internationale. Dans l’OBS, la mouvance présidentielle réagit par les voix d’Abdou Mbow (Apr) et de Me Moussa  Bocar Thiam (Ps). Ils minimisent et dénoncent l’attitude de l’opposition qui veut jeter le discrédit sur le régime du président Macky Sall.

La mouvance présidentielle notamment le parti présidentiel a d’autres soucis à Dakar. Le QUOTIDIEN parle « de la guerre fratricide » entre les responsables de l’Apr de Dakar. Selon le journal, l’histoire de l’enregistrement de Yakham Mbaye confirme une fois encore la guerre de positionnement entre responsables apéristes de Dakar. Le QUOTIDIEN soutient que ces combats datent des locales de 2014 où quatre responsables se battaient pour la ville de Dakar (Mimi Touré-Grand Yoff, Abdoulaye Diouf Sarr-Yoff, Mbaye Ndiaye-Parcelles Aissainies, Pape Maël Diop-Point E). Selon le journal c’est l’absence de structuration qui semble être à la base de ces soubresauts qui minent le parti du président.

Le Pds a aussi des soucis. Le TEMOIN parle de la chute vertigineuse d’élection en élection depuis 2009. Le journal se pose une question : le Pds peut-il survivre ? Selon le journal la dernière élection du Hcct n’a pas dérogé à la règle de la diminution des suffrages avec notamment la défaite d’Oumar Sarr à Dagana où il gagnait depuis 1996. Dans le TEMOIN, Farba Senghor soutient que « l’effet Karim Wade va nous permettre d’inverser la tendance ». La solution est peut-être dans les propositions de Pape Samba Mboup dans l’AS. Il demande à Abdoulaye Wade de faire confiance à ses enfants et invite les militants libéraux à reprendre en main le parti qui, selon lui, doit mettre en place un plan B en perspective de la prochaine présidentielle.

Djibo Kâ a un  souhait et il l’expose à la UNE de SUDQUOTIDIEN. Il veut voir le président de la République et le maire de Dakar cheminer ensemble. Djibo Kâ a soutenu qu’il fera tout son possible pour les réunir et cela au nom de l’intérêt de Dakar et du Sénégal « sans pour autant mélanger les affaires politiques ». Déjà le leader de l’Urd considère Macky Sall comme son candidat pour la prochaine joute électorale.
 


Vendredi 16 Septembre 2016 - 09:37




1.Posté par Birame Ndaw le 16/09/2016 09:53
Merci de nous donner tous les jours la revue de la presse sénégalaise...
Nous l'attendions !!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter