Revue de presse "économique" du Vendredi : Sortie au vitriol de l’Ambassadrice des Etats- unis à Dakar

L’information vedette dans les pages « Economie » de la presse du jour est la sortie au vitriol de l’Ambassadrice des Etats Unis à Dakar contre la corruption au Sénégal. D’ailleurs, deux quotidiens ont fait de cette déclaration, la « Une » de leur édition du jour.



Revue de presse "économique" du Vendredi : Sortie au vitriol de l’Ambassadrice des Etats- unis à Dakar
Selon les résultats d’une étude, « Walf Fadjri » renseigne que l’ouverture du capital de la Sonatel n’a pas profité aux consommateurs, mais plutôt aux actionnaires, quoique l’opération d’ouverture du capital social de l’entreprise soit une expérience réussie. Toujours à lire dans le journal du Front de Terre qui nous apprend qu’une plate-forme de bailleurs de fonds, regroupant huit institutions financières de développement, est mise sur pied pour le financement du secteur privé africain.
Sud Quotidien, quant à lui informe en bandeau, dans sa page de garde, que suite à la hausse annoncée de 2% à 5% de la Rutel, les travailleurs de la Sonatel sonnent la riposte, là où « Le Pop » annonce que les associations consuméristes se concertent pour la riposte. « Sud » propose à ses lecteurs, un article relatif à l’élaboration de documents stratégiques en Agriculture, Pèche…… En effet, la Direction de l’analyse, de la prévision et de la statistique ( Daps), avec l’appui de la Fao, vient de disposer d’une base de données appelée Countrystat/Sénégal qui est directement connectée à celle de la Fao.
« Le Quotidien » de ce vendredi 28 mai 2010 a réservé deux pages quadri chromiques à l’Economie. Itou pour « L’Observateur » qui y va à sa page 6 en écrivant « Climat des affaires, Gouvernance et lutte contre la corruption au Sénégal : Le rappel à l’ordre des Etats Unis ». Mais c’est le « Quotidien » qui s’est fait le plus, écho de cette actualité de diplomatie économique, en publiant, in extenso, un document de l’Ambassadeur des Etats Unis au Sénégal et en Guinée Bissau, Madame Marcia S. Bernicat, à propos du Sénégal et la corruption, lequel document est titré : La responsabilité mène à la prospérité ». D’ailleurs, le quotidien a barré à sa « Une », « Face au train à grande vitesse de la corruption au Sénégal : Les Etats Unis disent stop ». Même son de cloche au « Populaire » qui titre à sa « Une » : Lutte contre la corruption et le Millenium Challenge Account (MCA), L’ambassadrice des Etats Unis met l’Etat sous pression. « Le Pop » informe à ce propos que « les Etats unis lient la poursuite du projet MCA à l’efficacité de la lutte contre la corruption ».
Concernant l’Industrie, pour appuyer la technologie et l’innovation, le gouvernement veut créer un centre d’appui pour l’utilisation de bases de données technologiques afin de soutenir l’innovation et le développement économique.
S’agissant de l’Environnement, Birame Faye du « Quotidien » écrit que huit ans après la convention internationale sur la biodiversité, il y a de quoi s’inquiéter de l’appauvrissement continue de la faune et de la flore. Ce qui l’amène à titrer son papier « Conservation de la biodiversité : Le pari est loin d’être gagné ».
L’Observateur du jour s’est penché sur la loi des finances rectificatives 2010 en le qualifiant de « petits jeux à milliards autour du budget ». Le journaliste Ndiaga Ndiaye, auteur de cet article, mentionne que le Cabinet du président de la République a été le mieux servi.
« L’As », sous la plume de Cheikh Mbacké Guissé, relate que « the game is over » pour dire que le jeu est fini, car la Dic vient d’arrêter le cerveau du complot des vrais faux attentats contre la Bceao, qui est un huissier exerçant à l’institution bancaire sous régionale.
Sur l’International, « Le Matin » de Yoff, dans sa rubrique « Télex » écrit que la Bad envisage de grandes réformes pour le développement de l’Afrique. D’ailleurs, le journal de Baba Tandian, renseigne que Donald Kabéruka, le président sortant est le seul candidat à la présidence de la Bad dont l’élection est prévue pour jeudi prochain pour un mandat de cinq ans. Au chapitre des changes, toujours dans les « Télex » du journal de Yoff, le franc comorien est toujours en hausse face aux monnaies étrangères, là où l’euro baisse, la livre sterling en hausse et le dollar stable à Maurice. Par rapport au Fcfa de la Banque des Etats de l’Afrique du Centre (Beac), le dollar et la livre sterling sont en baisse.


Mohamadou SY « Siré » / siresy@gmail.com

Vendredi 28 Mai 2010 - 15:52



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter