Revue du code électoral : Fada, Ndéné et Aliou Sow sonnent la dissidence

Invitée à prendre part aux travaux de la commission de revue du code électoral, l’opposition a présenté deux listes différentes de plénipotentiaires avec une pilotée par le Pds, le Rewmi, l’UCS, et Bokk gis gis et une autre par Modou Diagne Fada, Souleymane Ndéné Ndiaye, Aliou Sow, entre autres. Une situation qui met l’administration dans l’obligation de trancher avant l’ouverture des discussions pour éviter tout blocage.



Alors que chacun des pôles devant prendre part à ces travaux a droit à une liste de dix (10) plénipotentiaire, l’opposition en a présenté deux (2). Modou Diagne Fada, Souleymane Ndéné Ndiaye, Aliou Sow et d’autres leaders qui se réclament dudit pôle ont tout simplement présenté une liste parallèle à celle pilotée par le Parti Démocratique Sénégalais (PDS). Celle-ci composée de Rewmi d’Idrissa Seck, de la Convergence libérale et démocratique, Bokk gis gis, (Cld/Bgg) de Pape Dop, de l’Union centriste du Sénégal (Ucs) d’Abdoulaye Baldé, de And Jëf/Parti Africain pour la démocratie et le socialisme (Aj/Pads) de Mamadou Dop Decroix, du Front pour le Socialisme et la démocratie/Benno jubel de Cheikh Bamba Dièye, du Front national (Fn) de Ali Guèye, et du mouvement Tekki de Mamadou Lamine Diallo.
                                                       
Selon Modou Diagne Fada : « L’opposition à besoin d’une pluralité. Depuis 2012, nous entendons le même son de cloche. L’opposition telle qu’elle existe aujourd’hui, présente des frictions qui peuvent évoluer vers des fractures. Il est important que l'Etat de droit, dans une démocratique qu’il existe une opposition crédible, alternative qui propose des solutions alternatives est qui ne se limite pas aux injures, au débat de bas niveau». 

Ainsi voilà d’autres retrouvailles libérales de l’Union Nationale pour le Peuple/Bokk-Jêmù (Unp/B-J) de Souleymane Ndéné Ndiaye, du Mouvement des Patriotes pour le Développement (MPD)/Liggeey de Aliou Sow et Les Démocrates Réformateurs (LDR)/Yeesal de Modou Diagne Fada, la force nouvelle de l’inspecteur Mbaye Ndiaye, etc. 


"D’ici demain, après demain, d’autres formations politiques vont nous rejoindre. Nous avons décidé de tenir notre première réunion demain après midi au domicile de Me Souleymane Ndéné Ndiaye. Après cette coalition, nous ferons face à la presse pour donner le nom de la nouvelle coalition de l’opposition, mais aussi le programme et les tâches les plus immédiates», renchérit Diagne Fada.                                                                                                         


Mardi 14 Juin 2016 - 08:56



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter