Rewmi : Idrissa Seck court-circuite Omar Gueye : les raisons d’un divorce

La rupture est inévitable. Idrissa Seck et Omar Gueye se séparent après un long compagnonnage. Idrissa Seck est au courant de l’annonce que l’ancien président de la communauté rurale de Sangalkam va faire ce soir et il a décidé de prendre les devants. Le maire de Thiès feint de le corriger en le remplaçant au niveau des instances de Rewmi par El Hadji Abdourahmane Diouf qu’il (Omar Gueye) a limogé de la Sones la semaine dernière. Un des proches du ministre de l’Hydraulique se confesse à PressAfrik et donne les véritables raisons du divorce.



Rewmi : Idrissa Seck court-circuite Omar Gueye : les raisons d’un divorce
Le président du parti Rewmi, Idrissa Seck n’a pas voulu vivre l’affront de la démission de Omar Gueye. Informé des velléités du secrétaire national chargé de l’Intérieur et des Elections dans son parti et devenu ministre à la faveur de l’alternance du 25 mars 2012, l’ancien Premier ministre et maire de Thiès a décidé de tirer en premier. C’est ce qui justifie la décision prise ce lundi 8 avril 2013 par le leader de Rewmi. En effet, l’ancien président de la communauté rurale de Sangalkam, Omar Gueye a été destitué de ses chargés au niveau du parti au profit de El Hadji Abdourahmane Diouf qu’il a défenestré la semaine dernière de la tête de la Société nationale des Eaux du Sénégal (SONES). Ainsi, Abdourahmane Diouf cumulativement à son poste de porte-parole de Rewmi, il est aussi secrétaire national chargé de l’Intérieur et des élections.

Une nomination qui symboliquement renforce El Hadji Abdourahmane Diouf à Rewmi et signifie un désaveu de Idrissa Seck à Omar Gueye. Cela scelle aussi «définitivement» le destin politique de ces deux amis. La rupture entre le maire de Thiès et l’un de ses fidèles lieutenants et ancien président de communauté rurale de Sangalkam sera annoncée aujourd’hui. Omar Gueye a prévu de faire une déclaration ce mardi dans son fief. Il va, selon des sources très proches du ministre de l’Hydraulique, annoncer sa démission du parti Rewmi.

Si Omar Gueye a, cette fois-ci, tenu à batailler ferme, à croiser le fer avec son mentor c’est, selon un de ses lieutenants, parce qu’il en a marre de «l’ostracisme» dont il est victime depuis des années. «Il a consenti à beaucoup de sacrifices et de reniements pour un parti et n’a jamais eu rien en retour si ce n’est ce poste dans le gouvernement. A deux reprises, sa communauté rurale a été dissoute, il a vécu des misères et c’est à la limite si Idrissa ne s’est préoccupé de cela», a confessé ce proche du ministre de l’Hydraulique qui a requis l’anonymat. Et d’enfoncer le clou : «si Rewmi n’est pas au pouvoir aujourd’hui, il est le principal fautif parce qu’en voulant jouer au plus malin, il est tombé dans le jeu de ruse de Wade. On ne peut plus le suivre dans ces micmacs politiques. Si Omar Gueye décide de céder aux désirs d’Idy, cette fois-ci ça sera la rupture entre lui et sa base.



Mardi 9 Avril 2013 - 11:49



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter