Rewmi termine la vente de ses cartes et fait route vers le palais de la République

Rewmi fait route vers le palais de la République. Pour cela, il faudra passer par l'étape Casamance lors des prochaines locales du 29 juin 2014 selon le député de la formation orange qui précise que si le test est réussi, le reste ne sera qu'une promenade de santé pour Idrissa Seck dont le parti vient par ailleurs de terminer la vente de ses cartes. Première étape de leur dessein politique.




Rewmi donne le ton. Député de la formation orange d’Idrissa Seck , Oumar Sarr en campagne à Ziguinchor, fait savoir que si Rewmi gagne la région du Sud, la présidentielle de 2014 ne sera qu’une formalité pour leur leader. En effet, la valse des responsables politiques se poursuit à Ziguinchor. Autour de Rewmi, ce week-end, Oumar Sarr qui a rencontré ses camarades de parti, ne manque pas avec le bureau politique national de passer au peigne fin les vicissitudes selon lui qui entravent la marche de la formation orange dans le sud du pays.


« La Casamance constitue pour Rewmi un enjeu de taille. Elle est un vivier de suffrages pour le président Idrissa Seck et ses alliés. Rewmi fait partie des partis politiques les plus représentatifs en Casamance. Donc, c’est à nous de travailler pour non seulement mériter la confiance des militants mais aussi remporter les locales de la plus belle manière », souligne le chargé de l’intégration et de l’insertion des militants de Rewmi qui est d’avis que si « Rewmi remporte ces locales dans la région naturelle de Casamance, la route vers le palais de la République ne sera qu’une promenade de santé pour l’ancien premier ministre ».
Pour que cela soit possible, Oumar Sarr exhorte les militantes et militants à travailler d’arrache pied pour le sacre du leader de Rewmi qui vient selon le député de « terminer la vente de ses cartes de membres », livre le journal « l’as ». 


Lundi 6 Janvier 2014 - 12:47



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter