Riposte Ebola: 385 millions de FCFA, pour prévenir la propagation du virus Guinée-Bissau



Riposte Ebola: 385 millions de FCFA, pour prévenir la propagation du virus Guinée-Bissau
La Banque mondiale a approuvé un appui au Gouvernement de Guinée-Bissau pour la mise en œuvre d’un plan d’urgence destiné à prévenir la propagation dans le pays de l’épidémie d’Ebola. Bien qu’aucun cas d’Ebola n’ait été enregistré en Guinée-Bissau à ce jour, ce nouveau financement de 750.000 dollars (environ 385 millions de FCFA) répond à une demande urgente du Gouvernement bissau-guinéen visant à mettre en œuvre un plan  élaboré par le ministère de la Santé publique, en collaboration avec l'Organisation mondiale de la Santé (OMS). 
«Cet appui est destiné à financer une campagne d'information à travers le projet de développement communautaire mis en œuvre par le gouvernement et à appuyer des initiatives sanitaires, y compris la formation du personnel de santé», explique Philippe Auffret, chargé du projet à la Banque mondiale.
 
« La Guinée-Bissau est un pays fragile qui est dans un processus de reconstruction après des élections réussies. Dans ce contexte, une épidémie d'Ebola constituerait une grave crise pour un système de santé qui a été affaibli et une économie encore en voie de redressement », souligne Mme Vera Songwe, directrice des opérations de la Banque mondiale pour la Guinée-Bissau.
 
Mme Songwe et M. Auffret ont mis en exergue la collaboration entre la Banque mondiale et l’OMS pour fournir un appui coordonné à la Guinée-Bissau afin  d’atteindre les résultats escomptés dans le cadre de ce financement spécial.


Samedi 27 Septembre 2014 - 11:44



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter