Riposte aux attaques contre le pouvoir : Abdou Karim Sall fait "buguer" le PS et la LD

Le patron de l’Alliance pour la République (APR) Mbao s’attaque aux partis alliés. Abdou Karim Sall, par ailleurs, Directeur Général de l’Autorité de Régulation des Postes et des Télécommunications (ARTP) dit ne pas comprendre cette tactique menée par le Parti socialiste (PS) et la Ligue Démocratique (LD). «Un ministre, ça ferme la bouche ou ça démissionne», a déclaré le coordonnateur départemental des cadres de l’Apr. Abdou Karim Sall a, en outre, appelé ses frères de parti à l’unité pour la réélection de Macky Sall.



Abdou Karim Sall n’a pas fait dans la dentelle. Il a pris sur la lui la riposte de son parti vis-à-vis des alliés qui ne cessent de s’en prendre au gouvernement et autres décisions du président de la République. Pour lui, «un ministre, ça ferme la bouche ou ça démissionne». Il s’est interrogé sur l’attitude de certains membres de la coalition présidentielle. Le patron de l’APR à Mbao est d’avis qu’on ne peut pas être membre d’un gouvernement et passer son temps à critiquer l’action de l’exécutif. Très en colère, il a laissé entendre que Macky Sall a été trop généreux avec ses alliés de Bennoo Bokk Yaakar (BBY).
 
Par rapport aux jeunes qui avaient fait une sortie pour le vilipender, Abdou Karim Sall évite  de tomber dans des querelles  ou divisions. Il a fait savoir qu’il  préfère «travailler pour l’unité  et la massification » en perspective  de 2017 ?. Le DG de l’ARTP a, dans le même sillage, indiqué:  «Je  dis  encore une fois que je ne rentrerai pas dans des débats de bas étage. Je suis un responsable au niveau de la commune  de Mbao, je suis un responsable départemental. J’ai une casquette de coordonnateur  départemental des cadres, j’ai également  une  responsabilité  nationale  qui fait  que mon rôle aujourd’hui, c’est de rassembler l’ensemble des militants  de l’APR  pour aller  dans la même  direction qui est de réélire  le président  de la République”. Selon lui, “des contestations,  il n’en manque pas et  je  défie quiconque : l’unanimité  n’est pas de ce monde. A Mbao, je pense que nous avons abattu un travail excellent, c’est pourquoi nous avons à cette manifestation une forte  délégation des femmes et des jeunes ».
 

Jean Louis DJIBA

Mardi 12 Mai 2015 - 13:55



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter