Risque d’éclatement du bureau parlementaire du PDS: Wade ne veut plus d'Aïda Mbodj et Modou Diagne Fada



Du remous en perspective au Parti Démocratique Sénégalais (PDS). Le secrétaire général national, Me Abdoulaye Wade est dans les perspectives de renouveler le bureau du Groupe parlementaire libéral et démocratique. Le hic, c'est que Wade-père veut de nouvelles têtes. En termes plus clairs, Modou Diagne Fada, président et Aïda Mbodj en charge de la commission de la communication, devront céder leurs postes.


Prétexte servi par le Pape du Sopi, il faut éviter de cumuler ces postes avec leurs nouvelles fonctions de Président de conseil départemental respectivement de Kébémer et de  Bambey. Une pilule qui serait loin de passer chez les deux responsables libéraux qui n'entendent pas se laisser faire notamment Modou Diagne Fada qui répond en ces termes: "Si vous voulez nous ôtez, Aïda Mbodj et moi, nos actuelles fonctions à l'Assemblée nationale, dites-le moi. Mais de grâce, n'essayez jamais de trouver une explication parce qu'il y en a pas une seule", sur actusen. 






Mardi 9 Septembre 2014 - 12:30



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter