Risque de mévente dans la filière arachidière, prévient Serigne Mboup



Risque de mévente dans la filière arachidière, prévient Serigne Mboup
Le président de la Chambre de Commerce d’Industrie et de l’Agriculture de Kaolack (CCIAK), Serigne Mboup, pense que la campagne de la filière arachidière risque de connaitre de sérieux problèmes cette année. Il rappelle que l’année dernière le prix a connu une hausse très importante à cause de l’arrivée des hommes d’affaires chinois et russes, mettant dans une situation peu favorable certains industriels.

« Cela faisait que les acteurs locaux de la filière ont déployé un lobbying intense qui a déclenché des pressions énormes, en distillant de fausses informations qui faisaient croire que le capital semencier national était menacé. Ce qui risque de faire reculer ces intervenants qui ont contribué à la valorisation de l’arachide », dit-il.

Le risque majeur, prévient M. Mboup, « c’est la mévente, et surtout la baisse drastique des prix aux producteurs. Si une réponse appropriée et urgente n’est pas apportée à cette situation préoccupante, aux conséquences fâcheuses pour les principaux acteurs de la filière ». C’est la raison pour laquelle, le CCIAK a cherché une solution consistant à signer une convention entre Sénégal et la Chine, pour que l’arachide puisse y être exportée, dans le respect des normes.


Jeudi 19 Décembre 2013 - 13:34



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter