Riz, huile, sucre, oignon: les prix prennent l’ascenseur - L'Etat interpellé



Riz, huile, sucre, oignon: les prix prennent l’ascenseur - L'Etat interpellé
Après Kolda, c’est Dakar où le riz, le sucre, l’oignon, l’huile, le lait ont connu une hausse de prix. «Le sac de riz Thaïlandais est vendu à 13 500 F CFA or il se vendait à 12 500 F CFA soit une hausse de 1 000 F CFA. Pour ce qui est du sac de riz parfumé, il coûte 18 500 F CFA au lieu de 16 500 F CFA, soit une augmentation de 2 000 F CFA», se désole Ismaïla Diallo, grossiste établi au marché Castor.

D’après le commerçant dans les colonnes du journal «Enquête», ce n’est pas le riz seulement qui a connu une hausse. Cela concerne la quasi-totalité des denrées de première nécessité.

«Les prix ont connu une hausse brutale. Le sac de sucre qui se vendait par exemple à 28 000 F CFA, il y a quelques jours, se vend aujourd’hui à 28 500 F CFA. Ce qui fait que le kilogramme est vendu dans le marché à 650 F CFA au lieu de 600 F CFA. La pomme de terre n’est pas aussi en reste. Le sac se vendait à 6 000 F CFA. Aujourd’hui, il est à 8 000 F CFA».

Les autorités sont interpellées afin de trouver des solutions idoines pour «résoudre définitivement cette situation». 


Samedi 4 Février 2017 - 09:14



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter