Robin Williams : Les circonstances de sa mort, un suicide par pendaison

Après le choc de l'annonce de la mort de Robin Williams (63 ans), survenue le 11 août, les circonstances de son décès s'éclaircissent. La thèse du suicide a fait rapidement surface. En effet, la police a parlé d'"un décès par asphyxie", tout en ajoutant qu'une enquête était "en cours sur les causes et les circonstances du décès". De premiers éléments ont été dévoilés officiellement par la police le 12 août, confirmant les informations de TMZ : l'acteur a été retrouvé pendu avec une ceinture et avait un poignet entaillé



Robin Williams : Les circonstances de sa mort, un suicide par pendaison

Ces coupures ne sont toutefois pas la cause principale de son décès, attribué "principalement" à "un suicide dû à l'asphyxie à cause d'une pendaison", a déclaré le lieutenant Keith Boyd lors d'une conférence de presse, notant qu'il n'y avait pas de "traces de lutte" apparentes, mais que l'enquête se poursuivait. Aucune lettre de suicide n'a été trouvée cependant, d'après TMZ.
Robin Williams a été retrouvé chez lui, dans sa propriété à San Francisco, après un appel d'urgence passé par son assistante personnelle, qui avait frappé à sa porte sans obtenir de réponse. Elle a fini par entrer et a découvert la terrible scène. Il a été déclaré mort sept minutes plus tard et "
identifié comme étant Robin Williams". Autour de son cou, une ceinture, et à côté de lui, un couteau. Robin Williams a essayé de s'entailler le poignet avec un couteau de poche mais, n'y parvenant pas, il a choisi d'utiliser une ceinture pour se pendre. L'officier chargé d'enquêter sur la mort explique que l'acteur a attaché la ceinture à son cou et l'a bloquée entre la porte d'un placard et l'encadrement de la porte. 

L'acteur oscarisé  (Will Hunting) était dans un état de dépression sévère. Il s'était rendu en cure de désintoxication contre ses addictions au mois de juillet, mais ses proches estiment qu'il était déjà trop tard pour lui. Selon des sources qui se sont confiées àTMZ, il avait des pensées très noires : "Il n'avait pas suivi de traitement durant tant de temps qu'il était vraiment au fond de la dépression." Une autre source ajoute : "Il intériorisait la souffrance que l'addiction provoquait."

Durant une bonne partie de sa vie, l'acteur a lutté contre la dépression. Le héros de Mrs. Doubtfire a parlé pour la première fois de son alcoolisme en 2006, après un séjour dans une clinique. Il aurait sombré dans la drogue et l'alcool à l'époque de sa gloire et de ses heures d'humoriste dans les années 1970 et 80Pendant vingt ans, Robin Williams a réussi à rester loin de ses démons. Père de trois enfants  et époux de Susan Schneider  (sa troisième femme), il avait replongé dans l'alcool au début des années 2000.


Purepeople.fr

Mercredi 13 Août 2014 - 14:37



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter