Ronaldinho et Queretaro "prennent des chemins différents"

Fraîchement transféré à Tigres, André-Pierre Gignac ne croisera jamais la route de Ronaldinho. Samedi, le club mexicain de Querétaro a officialisé ce qui ne faisait plus aucun doute : le départ du Ballon d’Or 2005. "La direction du Querétaro FC et la star brésilienne conviennent de prendre des chemins différents", a annoncé dans un communiqué le club, ajoutant que la rupture s'était faite "dans les meilleurs termes grâce à la compréhension des deux parties".



Le club de l'Etat homonyme, l'un des plus petits du Mexique, a remercié  l'ex-Barcelonais pour avoir "fait connaître le nom de Querétaro dans le monde entier et avoir aidé les ‘Coqs’ à grandir". Une manière fort diplomate d’esquiver l’indiscipline dont aura fait preuve l’ex-Barcelonais. Arrivé au Mexique en septembre dernier pour un salaire estimé à 2 millions de dollars par saison, Ronaldinho devait tirer vers le haut une formation habituée à la zone de relégation avant d'être rachetée par l'homme d'affaires Olegario Vazquez, en mai 2014. Mais le 10 juin, l'entraîneur Victor Manuel Vucetich avait insisté sur le fait que sa modeste équipe devait engager des joueurs en période "d'ascension, et non de déclin", visant implicitement le champion du monde 2002, âgé de 35 ans.

Sa réputation de noceur dans une ville conservatrice, fréquentant les bars et organisant des soirées chez lui, n'a pas aidé à améliorer son image. Dès décembre, Ronaldinho avait commencé à irriter les supporteurs en  manquant les entraînements. Sa dernière frasque a été de quitter le stade avant la fin du match lors de la demi-finale aller du championnat mexicain, vexé par la décision de Vucetich de le remplacer. L'ancien joueur de Paris et du Milan AC n'a pas donné de piste concernant  la suite de sa carrière, indiquant seulement vouloir se reposer et prendre des vacances pour "penser à l'avenir".


FRANCE SPORT TV

Samedi 20 Juin 2015 - 23:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter