Rufisque : L’Imam qui a battu son "naïb" pour 1000 F CFA, vers la geôle ?

Après avoir agressé son « naïb », l’Imam de la mosquée de Chérif-Nord, à Rufisque, a été placé en garde-à-vue. La plainte pour coups et blessures volontaires a porté ses fruits, malgré les nombreuses interventions. L’ancien militaire devenu Imam a règlé ses comptes avec des coups de poing.



L’Imam M. Diaw a été convoqué hier, matin par les policiers du commissariat urbain de Rufisque. Mettant de côté son rang et les nombreuses interventions, les limiers ont placé M. Diaw en garde-à-vue.  Interrogé sur son geste, "pas du tout salutaire et antireligieuse", il a reconnu  les faits qui lui sont reprochés, mais nie avoir poignardé son adversaire.  Outre son  « naïb » dont il a failli abréger les jours, il s’en est également pris à une jeune dame qui a tenté d’alerter de bonnes volontés pour porter secours à son second au moment des faits. La bonne dame a, elle aussi été rouée de coups de bâton, selon une source proche de l’enquête. La dame s’en est sortie avec des blessures, rapporte le journal « L’Observateur ».


Ses proches, eux aussi réclament justice et s’attèlent aux soins de leur parent encore très mal-en-point. « Si vous faites un tour à la mosquée, les traces de sang restent encore visibles sur les nattes », pestent ces derniers. 


Vendredi 26 Septembre 2014 - 12:08



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter