Rupture en vue entre Arcelor Mittal et l’Etat du Sénégal



Rupture en vue entre Arcelor Mittal et l’Etat du Sénégal
Les relations entre la multinationale Arcelor Mittal et l’Etat du Sénégal sont tendues. Cette société chargée de l’exploitation du fer du Falémé dans le département de Saraya «n’a pas pu respecter les closes du contrat, qui le liait à l’Etat, qui avait pourtant nourri beaucoup d’espoir sur les retombées de l’implantation de la multinationale» a regretté Abdoulaye Baldé. «Nous sommes dans une procédure de rupture» avec le numéro un mondial dans la sidérurgie a-t-il rapporté dans l’As. Le ministre de préciser que: «c’est évident. Par ce que les procédures contractuelles qui avaient été enclenchées depuis 2007 n’ont pas trouvé d’application sur le terrain». « Nous nous sommes rendus compte que le projet qui devait être exécuté depuis longtemps au profit des populations, aurait généré aujourd’hui plus de 20.000 emplois », Malheureusement « rien n’a été fait» Ainsi pour mettre fin à cette collaboration avec Arcelor Mittal, «l’Etat lui a donné pour instructions d’entamer les procédures juridiques et réglementaires nécessaires » a soutenu le ministre des Mines dans ce quotidien.


TAPA TOUNKARA (Stagiaire)

Samedi 22 Octobre 2011 - 14:42



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter