Russie: des dizaines de détenus s'entaillent les veines

Une quarantaine de prisonniers d'une colonie pénitentiaire à Irkoutsk, en Sibérie, se sont entaillé les veines mercredi en signe de protestation contre leurs conditions de détention, ont annoncé les autorités pénitentiaires russes.



Dans la matinée, "environ 400 personnes se sont rassemblées sur la place centrale de l'institution. Trente-neuf condamnés se sont entaillé les veines de façon superficielle, à des fins évidentes de chantage", indique l'antenne locale du Service russe d'application des peines dans un communiqué.

Elle ajoute que tous ont reçu des soins médicaux et que leur pronostic vital n'est pas engagé.

"Les détenus réclamaient un allègement de leurs conditions de détention", précise encore cette source, qui souligne que la situation est revenue à la normale quelques heures plus tard.

Selon le parquet général, cité par l'agence Ria Novosti, les détenus se sont plaints notamment des prix dans le magasin de la prison, de la qualité de la nourriture et des soins médicaux.

Grèves de la faim et actions de mutilation de la part de détenus sont des formes de protestation courantes dans les prisons russes.

Des organisations de défense des droits de l'homme estiment que ces actions sont dues aux nombreux passages à tabac, tortures et abus des autorités pénitentiaires qui contraignent souvent les prisonniers à dénoncer leurs codétenus en leur promettant une libération anticipée.

La Russie compte 640.000 prisonniers pour 143 millions d'habitants, selon les services pénitentiaires russes.


Dépeches

Mercredi 26 Juin 2013 - 11:23



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter