Rwanda: le Parlement se prononce pour une réforme de la Constitution

Au Rwanda, sur la base des pétititions populaires, le Parlement s'est prononcé ce mardi en faveur d'une révision constitutionnelle qui permettrait au président Paul Kagame de se représenter en 2017.



Il n’y a pas vraiment eu de débats pendant ces sessions ce mardi matin, mais plutôt une succession d’interventions louant les succès du président Kagame. Les deux chambres sont en effet largement dominées par le parti au pouvoir  et par des partis qui s’étaient déjà prononcés en faveur d’une telle réforme constitutionnelle.

Invités à suivre les débats, les Rwandais se sont massés au Parlement. Les galeries réservées au public étaient bondées de partisans, applaudissant et chantant des slogans en faveur du président Kagame.

Les parlementaires vont maintenant descendre sur le terrain pour continuer des consultations avec la population. Ce n’est que que dans un deuxième temps que le Parlement se réunira et qu’un projet de révision constitutionnelle sera examiné. Pour qu’une révision soit adoptée, il faudra qu’elle recueille trois quarts des votes des deux chambres, puis être approuvée par un référendum populaire.

Il n’y a pas vraiment eu de débats pendant ces sessions ce mardi matin, mais plutôt une succession d’interventions louant les succès du président Kagame. Les deux chambres sont en effet largement dominées par le parti au pouvoir  et par des partis qui s’étaient déjà prononcés en faveur d’une telle réforme constitutionnelle.

Invités à suivre les débats, les Rwandais se sont massés au Parlement. Les galeries réservées au public étaient bondées de partisans, applaudissant et chantant des slogans en faveur du président Kagame.

Les parlementaires vont maintenant descendre sur le terrain pour continuer des consultations avec la population. Ce n’est que que dans un deuxième temps que le Parlement se réunira et qu’un projet de révision constitutionnelle sera examiné. Pour qu’une révision soit adoptée, il faudra qu’elle recueille trois quarts des votes des deux chambres, puis être approuvée par un référendum populaire.Il n’y a pas vraiment eu de débats pendant ces sessions ce mardi matin, mais plutôt une succession d’interventions louant les succès du président Kagame. Les deux chambres sont en effet largement dominées par le parti au pouvoir  et par des partis qui s’étaient déjà prononcés en faveur d’une telle réforme constitutionnelle.

Invités à suivre les débats, les Rwandais se sont massés au Parlement. Les galeries réservées au public étaient bondées de partisans, applaudissant et chantant des slogans en faveur du président Kagame.

Les parlementaires vont maintenant descendre sur le terrain pour continuer des consultations avec la population. Ce n’est que que dans un deuxième temps que le Parlement se réunira et qu’un projet de révision constitutionnelle sera examiné. Pour qu’une révision soit adoptée, il faudra qu’elle recueille trois quarts des votes des deux chambres, puis être approuvée par un référendum populaire.


rfi.fr

Mercredi 15 Juillet 2015 - 10:06



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter