Rwanda: les cadres du FPR rappelés à l'ordre par le président Kagame

Paul Kagame rappelle à l’ordre les cadres du Front patriotique rwandais (FPR). Alors que plusieurs officiers rwandais ont été arrêtés ces derniers jours pour « incitation au soulèvement », le président rwandais s’est montré ferme avec ses troupes, dimanche, lors d’une réunion du bureau politique du parti au pouvoir.



Tom Byabagamba (g), l'un des cadres du FPR arrêtés pour «crime contre la sécurité de l'Etat», le 29 août 2014, en compagnie de son avocat.
Tom Byabagamba (g), l'un des cadres du FPR arrêtés pour «crime contre la sécurité de l'Etat», le 29 août 2014, en compagnie de son avocat.

« Quiconque veut sa place dans le FPR doit la faire au sein du FPR. Mais si vous pensez que vous pouvez trouver votre place à l’extérieur du FPR, c’est impossible », a déclaré Paul Kagame aux 1500 cadres du parti réunis dans un gymnase de Kigali. « Vous ne devez pas réclamer votre dû pour les sacrifices de votre passé. Nous ne vivons pas dans le passé », a-t-il poursuivi.

De son côté, l’une des commissaires du FPR, Oda Gasinzigwa, a dénoncé publiquement certains membres du parti, dont Rose Kabuye et Mary Baine, les épouses de David Kabuye et Tom Byabagamba, deux hauts gradés récemment arrêtés. « Il y a des membres qui ont été impliqués dans des crimes sérieux contre l’Etat (…), propageant des rumeurs et s’alliant avec des gens négatifs », a-t-elle affirmé, avant de citer les deux femmes ainsi que l’ancienne ambassadrice rwandaise aux Pays-Bas, Immaculée Uwanyirigira. « Nous ne leur permettrons pas d’être des loups au sein du parti », a ajouté Oda Gasinzingwa.

Par la suite, la parlementaire Edda Mukabagwiza a publiquement désavoué – en utilisant des mots très durs – sa jeune sœur Odette, qui a rejoint le Congrès national rwandais (RNC), un parti d’opposition  qualifié par Kigali de terroriste. Pour achever l’exercice de rappel à l’ordre de ses cadres, Paul Kagame a conclu en leur réaffirmant que c’était le parti, et lui seul, qui avait fait d’eux ce qu’ils sont.


Rfi.fr

Mardi 2 Septembre 2014 - 10:39



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter